GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Accros aux écrans, de plus en plus de jeunes Japonais ont des problèmes de vue

    media Un jeune homme utilise son «smartphone» dans les rues de Tokyo. (Image d'illustration) Charly TRIBALLEAU / AFP

    Selon des études internationales, les jeunes Japonais sont les plus grands utilisateurs au monde de messageries instantanées ou de jeux vidéo sur smartphone. Et ils développent de plus en plus ce que les spécialistes appellent un « strabisme convergent accommodatif aigu ». Reportage.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Bruno Duval

    Ce jeune Tokyoïte passe au minimum huit heures par jour scotché à l'écran de son téléphone. Il a fini par devoir consulter un médecin, chaque fois à cause des mêmes symptômes. « Au début, ma vue se trouble. Puis, je commence à voir tout en double et j'ai même parfois la tête qui tourne », explique-t-il.

    Selon une récente étude, la moitié des ophtalmologues japonais constate une augmentation du nombre de leurs patients jeunes et atteints de strabisme qui, dans huit cas sur dix, est dû à un usage exagéré du smartphone.

    Ces chiffres n'échappent aux parents qui commencent à s’inquiéter du phénomène. « Ma fille est fan de Pokémon et elle adore les regarder sur mon smartphone. J'avais toujours accepté cela, mais je ne veux pas qu'elle ait des problèmes de vue plus tard. Donc, à la réflexion, j'ai décidé d'être un peu plus stricte », avoue une jeune mère d’une petite fille de deux ans.

    Une autre, maman d'un enfant de trois ans, concède : « Quand je déjeunais avec mes copines, je lui donnais mon téléphone pour qu'il nous laisse un peu tranquilles. Mais là, dorénavant, je vais faire plus attention ».

    Remboursement des injections de botox

    Davantage de parents devraient faire pareil. Ce problème de santé a pris une telle ampleur au Japon que la sécurité sociale en est arrivée à rembourser les injections de botox dans les muscles oculaires chez les jeunes, ce qui atténue un peu le problème.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.