GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    Asie-Pacifique

    Chine: le yuan plonge encore sur fond de guerre commerciale avec les États-Unis

    media Des coupures de 100 yuans, prises ici dans une banque de Shanghai. Johannes Eisele / AFP

    Au moment où les négociations commerciales devraient reprendre entre la Chine et les États-Unis, après le regain de tension de ces derniers jours, la monnaie chinoise a eu ce matin un nouvel accès de faiblesse face au dollar. Le yuan est tombé à son plus bas niveau depuis 2008.

    C'est la deuxième fois en moins d'un mois que le yuan plonge. Ce matin, à 10 h 15, heure de Shanghai, il fallait 7,1449 yuans pour obtenir un dollar, un repli de 0,69% par rapport à la clôture de vendredi 23 août. Et c'est surtout le plus bas niveau depuis onze ans.

    Les mêmes causes produisant les mêmes effets. Comme il y a tout juste trois semaines, c'est une nouvelle escalade dans la guerre commerciale avec les États-Unis qui a entraîné l'affaiblissement de la monnaie chinoise. Vendredi 23 août, Pékin a annoncé des hausses de taxes sur les produits américains et Washington a riposté par une mesure du même ordre.

    Manipulation de la monnaie

    Concrètement, quasiment toutes les importations américaines en provenance de Chine devraient être fortement taxées d'ici la fin de l'année. Étant donné que le yuan n'est pas encore une devise internationale disponible sur le marché des changes, l'évolution de son cours a souvent une signification très politique, surtout vue des États-Unis.

    Chaque fois que le yuan baisse, la Maison-Blanche accuse Pékin de manipuler sa monnaie. Cette affirmation est régulièrement démentie par le gouvernement chinois et souvent contestée par les économistes indépendants.

    ►À lire aussi: Chine: la dévaluation du yuan, une arme à double tranchant

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.