GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Hong Kong: la cheffe de l'exécutif dément avoir l'intention de démissionner

    media Le dirigeante pro-Pékin Carrie Lam a démenti avoir la volonté de démissionner suite à la fuite d'enregistrements audio semblant pourtant évoquer le contraire. REUTERS/Tyrone Siu

    Carrie Lam, la cheffe de l'exécutif hongkongais, qui focalise la colère du mouvement pro-démocratie, a affirmé mardi 3 septembre n'avoir aucune intention de démissionner, après la fuite d'un enregistrement audio dans lequel elle dit pourtant vouloir quitter son poste.

    Avec notre envoyé spécial à Hong Kong, Stéphane Lagarde

    L’enregistrement que s’est procuré l’agence Reuters ne fait que confirmer tout bas - puisqu'il ne devait pas sortir d’un huis clos - ce que les sinologues disent tout haut depuis plusieurs semaines. Le fait que le régime chinois ait considéré depuis ses début en juin dernier, le mouvement contre la loi d’extradition comme un risque pour la sécurité nationale a bloqué toute possibilité de négociations avec les opposants.

    Des excuses

    La cheffe de l’exécutif s’excuse pour l’impasse politique dans laquelle se trouve la région administrative spéciale. « Avoir provoqué cet immense ravage à Hongkong, pour un chef de l’exécutif c’est impardonnable… C’est juste impardonnable. Si j’avais le choix, la première chose que je ferai c’est de démissionner. »

    Lors de cette réunion privée, la responsable du gouvernement hongkongais a encore confié ne plus pouvoir sortir de chez elle pour se rendre au centre commercial ou au salon de coiffure. « Mes déplacements se propageraient immédiatement sur les réseaux sociaux, dit-elle. Et une foule de tee shirt et de masques noirs seraient là à m’attendre. » Une vie personnelle contrariée, une image politique dégradée, mais aujourd’hui Carrie Lam affirme que ses propos ont sans doute été déformés.

    Elle n’a jamais proposé de démissionner. « Depuis le début jusqu'à maintenant, je n'ai jamais, jamais donné ma démission au gouvernement central populaire. Je n'ai même pas envisagé de discuter d'une démission avec le gouvernement central populaire. Le choix de ne pas démissionner est mon propre choix. »

    Un sabotage ?

    Cette version est évidemment beaucoup plus conforme au modèle « un pays, deux systèmes » qui accorde une autonomie de décision au gouvernement hongkongais. Elle convient davantage également à la version officielle. L’éditorialiste du journal d’État chinois Global Times a pris le soin de désamorcer dès lundi la bombe de Reuters, en condamnant « des histoires qui viennent saboter les relations entre le gouvernement de la région administrative spéciale et Pékin ».

    De son côté, le gouvernement chinois ne semble pas vouloir laisser tomber Carrie Lam : « Nous soutenons fermement la cheffe de l'exécutif de Hong Kong à la tête du gouvernement de la région administrative spéciale », a assuré devant la presse le porte-parole du Bureau des affaires de Hong Kong et Macao du gouvernement chinois, Yang Guang.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.