GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    La Nouvelle-Zélande renforce sa législation sur le port d'armes

    media Gun City, un magasin d'armes en vente libre, à Queenstown, en Nouvelle-Zélande, où les acheteurs peuvent trouver armes, articles de chasse et de camping. ® Carrie Nooten / Radiofrance-RFI

    Cette nouvelle loi intervient six mois après l'attentat de Christchurch. Une double attaque contre des mosquées avait fait 51 morts. La nouvelle législation est censée pouvoir donner accès aux armes uniquement aux personnes jugées aptes.

    Le massacre du 15 mars avait bouleversé la Nouvelle-Zélande. Un suprématiste blanc avait ouvert le feu dans deux mosquées pendant la prière du vendredi. Ce ressortissant australien s'était légalement procuré son arsenal alors qu'il vivait en Nouvelle-Zélande.

    Dans ce pays, il est fréquent de détenir une arme. On en dénombre 1,2 million pour 5 millions d'habitants. Le gouvernement avait déjà interdit les semi-automatiques de type militaire comme celles utilisées par l'auteur du massacre.

    La nouvelle loi prévoit la création d'un registre permettant de recenser les propriétaires des armes qui circulent légalement dans le pays. Le texte aggrave les peines de prison pour ceux qui fournissent des armes à des personnes n'ayant pas de permis, et encadre plus étroitement l'importation et la vente.

    Extrémisme, crimes violents et antécédents psychiatriques

    Quiconque fait l'apologie de l'extrémisme, a été condamné pour un crime violent ou a des antécédents psychiatriques, se verra désormais refuser le port d’arme par la police. « Posséder une arme à feu est un privilège et non pas un droit, a déclaré la Première ministre Jacinda Ardern. Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour nous assurer que seuls les honnêtes citoyens qui respectent la loi peuvent utiliser des armes à feu. »

    À écouter aussi : Nouvelle-Zélande: le contrôle des armes peut-il empêcher les meurtres de masse?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.