GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: les talibans autorisent de nouveau la Croix-Rouge à travailler

    media Des véhicules du CICR en Afghanistan (image d'illustration). MASSOUD HOSSAINI / AFP

    Les talibans ont autorisé de nouveau ce dimanche 15 septembre le Comité International de la Croix Rouge à travailler en Afghanistan, après lui avoir interdit d'y exercer en avril dernier.

    De facto, les talibans exercent un contrôle sur de larges parties du pays. « L'Émirat islamique, ont-ils annoncé ce dimanche, restaure les garanties de sécurité accordées au CICR et ordonne à tous les moudjahidines [...] de faire attention à la sécurité des employés et équipements du comité. »

    L'ONG avait suspendu ses opérations en avril, notamment les visites aux prisonniers et soins apportés aux blessés, quand les insurgés lui avaient retiré, ainsi qu'à l'OMS, ses garanties de sécurité.

    Les talibans avaient déjà interdit les activités du CICR en août 2018, avant de les rétablir en octobre. Ils sont réputés contrôler ou disputer aux forces gouvernementales environ la moitié du pays. Dans son communiqué, le mouvement indique que « les deux parties sont convenues de revenir à l'accord initial [de garanties de sécurité, NDLR] avec en plus de nouveaux engagements d'aide humanitaire ».

    Ce que nous avions suspendu depuis le mois d'avril était toutes les activités qui de près ou de loin touchaient à des zones géographiquement sous grosse influence des talibans.

    Jean-Pierre Schaerer, chef de la délégation du CICR en Afghanistan 15/09/2019 - par Christophe Paget Écouter

    Le geste des talibans intervient une semaine après la décision du président américain Donald Trump d'abandonner les pourparlers avec les insurgés sur un retrait des troupes américaines d'Afghanistan. Les observateurs sur place s'attendent par ailleurs à un regain de violences à l'approche de l'élection présidentielle du 28 septembre. Les talibans nient toute légitimité au pouvoir en place à Kaboul.

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.