GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le roi du Maroc a gracié la journaliste Hajar Raissouni, récemment condamnée à un an de prison pour «avortement illégal» et «relations sexuelles hors mariage», selon un communiqué officiel diffusé ce mercredi 16 octobre.

    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    La Corée du Nord a effectué un nouveau tir de missile

    media Des sud-coréens regardant l'annonce du tir de missile nord-coréen à la télévision, à Séoul, le 2 octobre 2019. REUTERS/Kim Hong-Ji

    Quelques heures seulement après avoir annoncé la reprise des négociations nucléaires avec les États-Unis, la Corée du Nord a procédé à un nouveau tir de missile balistique tôt ce matin. Une provocation majeure : ce projectile a atteint la zone économique exclusive japonaise.

    De notre correspondant à Séoul,  Frédéric Ojardias

    Cela faisait deux ans que le régime n’avait pas procédé à un tel essai. La présidence sud-coréenne affirme ce matin que la Corée du Nord vient de procéder au tir d’un missile destiné à être lancé depuis un sous-marin. Ce tir a eu lieu depuis la ville portuaire de Wonsan, face à la mer du Japon, probablement depuis une barge immergée en mer.

    Le missile, sans doute d’un type nouveau, est monté très haut, à 910 km. Il a parcouru 450 km avant de retomber dans la zone économique exclusive japonaise. C’est la première fois depuis deux ans qu’un engin nord-coréen va aussi loin. Avec une trajectoire plus aplatie, il aurait pu aller beaucoup plus loin.

    Viol des résolutions de l'ONU

    « Ce tir viole les résolutions de l’ONU », a déclaré le Premier ministre nippon Shinzo Abe. Cette provocation majeure peut être interprétée comme un moyen pour le régime d’afficher ses capacités militaires et de faire pression sur les États-Unis, avant le début des négociations nucléaires prévues samedi, et attendues depuis des mois.

    La Corée du Nord veut s’asseoir à la table des pourparlers en position de force.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.