GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    • Foot/Euro-2020: la France, déjà qualifiée, peine mais bat la Moldavie (2-1) et prend la tête du groupe H
    • Éliminatoires CAN 2021: match nul entre le Mali et la Guinée, 2-2, dans le groupe A
    • Éliminatoires CAN 2021: l'Algérie, championne d'Afrique en titre, corrige la Zambie, 5-0
    • Éliminatoires CAN 2021: la RDC tenue en échec par le Gabon à domicile, 0-0
    Asie-Pacifique

    Indonésie: le ministre à la Sécurité victime d'une attaque jihadiste

    media Le ministre indonésien de la Sécurité, Wiranto, est transporté d'une voiture à la salle d'urgence après avoir été agressé à Pandeglang, dans la province de Banten, le 10 octobre 2019. Antara Foto/Weli Ayu Rejeki/ via REUTERS

    L'un des hommes les plus puissants d'Indonésie, le ministre à la Sécurité Wiranto a été victime ce jeudi 10 octobre d'une attaque au couteau lors d'un déplacement dans l'ouest de l'île de Java.

    Wiranto a été grièvement blessé au moment de sa sortie d'un véhicule après une visite dans une université à Pandeglang, à l'ouest de l'île de Java dans la province de Banten. Les assaillants, un homme de 31 ans et une femme de 21 ans habillée d'un niqab sombre couvrant son visage, ont réussi à s'approcher du ministre. L'homme a frappé Wiranto avec un couteau, la femme s'est, quant a elle, battue avec la police, selon les témoins et une vidéo amateur tournée sur les lieux et largement diffusée sur les réseaux sociaux.

    Selon le chef des services de renseignement, les auteurs de l'attaque sont des membres d'une organisation liée au groupe État islamique. Les attaquants ont été précipités sur le sol par des policiers après l'attaque, selon des images diffusés par les chaînes de télévision.

    Le président Joko Widodo a demandé aux Indonésiens de « lutter ensemble contre le radicalisme et le terrorisme ». Et de fait, d'après les services de renseignement, le couple qui était marié appartenait au Jamaah Ansharut Daulah (JAD), un groupe qui avait prêté allégeance à l'organisation État islamique.

    Une semaine avant l'investiture du président Widodo

    Ce mouvement extrémiste islamiste est responsable de plusieurs attaques armées et attentats-suicide à Jakarta notamment.

    En mai 2018, les terroristes ont pris pour cible plusieurs églises à Surabaya, la deuxième plus grande ville du pays, faisant une vingtaine de victimes. Le ministre Wiranto, 72 ans a été transféré par hélicoptère dans un hôpital militaire de la capitale, ses jours ne seraient pas en danger.

    L'attaque intervient une semaine avant l'investiture du président Joko Widodo, réélu en avril dernier pour un second mandant.

    Wiranto, ancien commandant en chef de l'armée, a commencé sa carrière militaire sous l'ex-dictateur Suharto et est devenu une figure omniprésente dans la politique indonésienne, enchaînant plusieurs portefeuilles ministériels clés. Candidat malheureux à deux reprises à l'élection présidentielle, il est accusé par les organisations de défense des droits humains de crimes contre l'humanité dans les massacres qui ont suivi le référendum d'indépendance du Timor oriental en 1999, mais n'a jamais été jugé.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.