GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Fièvre porcine en Corée du Sud: les prix du porc en chute libre

    media Des hommes rabattent les porcs vers les attaboirs. En Corée du Sud, 150 000 porcs infectés de la grippe porcine ont déjà eté abattus. YELIM LEE / AFP

    L’épidémie de fièvre porcine africaine continue de frapper l’industrie agroalimentaire sud-coréenne. Signe de l’inquiétude des consommateurs : les prix du porc ont chuté de près de 40% depuis le début de la crise.

    Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

    Les autorités ont confirmé, ce lundi 21 octobre, un onzième cas de sanglier atteint par cette maladie extrêmement contagieuse. Le virus de la fièvre porcine africaine ne se transmet pas chez l’homme, ne cessent de rappeler les autorités sud-coréennes pour rassurer les consommateurs. Mais rien n’y fait, en octobre, les prix du porc ont chuté de 38%, selon le ministère de l’Agriculture.

    Plus de 150 000 cochons ont déjà été abattus de façon préventive pour enrayer la maladie. Toutes les fermes infectées se trouvent à proximité de la frontière avec la Corée du Nord.

    La Corée du Nord refuse de coopérer

    Le virus a probablement été transmis par un sanglier sauvage qui a réussi à franchir cette frontière ultra-militarisée et l’armée a déployé les grands moyens pour chasser ces animaux : drones à caméras thermiques, pièges, et snipers équipés de lunettes infrarouge.

    En Corée du Nord, l’ampleur de l’épidémie n’est pas connue mais elle semble faire des ravages, dans un pays qui souffre déjà de malnutrition chronique. Le régime de Pyongyang refuse pourtant depuis des mois de coopérer avec Séoul sur ce sujet. Une attitude qui a sans doute contribué à aggraver la crise.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.