GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Laos: un méga-barrage sur le Mékong qui inquiète les ONG

    media Le barrage de Xayaburi, long de 820 mètres, sur le Mékong au Laos. Handout / CK POWER / AFP

    Situé sur le cours principal du Mékong, le Xayaburi doit servir les intérêts énergétiques du pays enclavé qui veut devenir la « batterie de l’Asie du Sud-Est ». Mais l’ouverture de la méga-structure inquiète alors que les projets de retenue d’eau se multiplient sur le fleuve.

    Avec notre correspondante à Phom Penh, Juliette Buchez

    Long de 820 mètres, le Xayaburi, entré en service mardi, est le premier méga-barrage opérationnel au Laos sur le cours principal du Mékong. Sept méga-barrages sont déjà en activité en Chine. Dix autres sont en projet ou en cours de construction au Laos, en Thaïlande et au Cambodge. Et c’est sans compter la centaine d’autres infrastructures de moindre ampleur sur les affluents.

    Le barrage Xayaburi fait l’objet de critiques depuis l’annonce du projet de 4,5 milliards de dollars. Si l’exploitant thaïlandais décrit un barrage « sans danger pour les poissons », de nombreuses organisations environnementales s’inquiètent des conséquences cumulées de ces méga-constructions.

    Un fleuve vital pour 60 millions de personnes

    Le Mékong a la deuxième plus grande biodiversité aquatique après l’Amazone. Et la grande majorité des poissons qu’il abrite sont des espèces migratrices. Or, selon plusieurs études, la multiplication des barrages pourrait modifier les cycles de vie et de migration de ces espèces.

    Dans le bassin du Mékong, l’alimentation et les revenus de 60 millions de personnes dépendent de la bonne santé du fleuve. L’ouverture du barrage Xayaburi survient alors que la région fait face à un manque de pluie critique cette année. Pendant la mousson, le fleuve a atteint son niveau historique le plus bas.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.