GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Asean: l'Inde s'oppose à l'union économique promue par la Chine

    media Le Premier ministre Narendra Modi est accueilli par des officiels thailandais pour le 35e sommet de l'Asean à Bangkok, le 2 novembre 2019. Handout / AFP / 35th ASEAN2019 Summit Secretariat

    À Bangkok s’est ouvert ce samedi 2 novembre le sommet de l’Asean, dont l’enjeu majeur est la signature d’un accord régional asiatique de libre-échange qui couvrirait la moitié de la population mondiale. Mais l’Inde fait pression pour bloquer le processus.

    Avec notre correspondante à Bangkok,  Carol Isoux

    L’Inde ne fait pas partie officiellement des 10 pays membres de l’Asean mais des pays dits partenaires avec la Chine, le Japon et la Corée. New Delhi craint de voir le marché indien inondé de produits chinois à bas prix, notamment de téléphones portables.

    Le Premier ministre indien Narendra Modi, présent à Bangkok, a déclaré qu’il souhaitait voir l’accord de libre-échange concerner pas seulement les produits manufacturés, où la Chine a l’avantage, mais également les services, où l’Inde occupe une place de leader régional.

    L’Asie du Sud-Est est depuis des siècles au carrefour des influences indo-chinoises ; les deux puissances se disputent l’hégémonie culturelle et économique sur la région.

    Pour la Chine, l’Asean représente un volet important des « Nouvelles Routes de la soie », un plan mondial d’infrastructures mises au service des ambitions chinoises. Pour l’Inde, la région est une part-clé de la politique « Act East » (Agir à l’Est) qui donne la priorité aux échanges asiatiques.

    Reste à savoir si les pays de l’Asean décideront de signer un accord sans le soutien de l’Inde.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.