GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    [Reportage] Atmosphère tendue à Hong Kong lors de l’hommage à l’étudiant décédé

    media Une bannière lors d'un rassemblement, rendant hommage à Chow Tsz-Lok, 22 ans, étudiant à l'université décédé après sa chute lors d'une manifestation à Hong Kong, le 8 novembre 2019. REUTERS/Shannon Stapleton

    À Hong Kong, la mort d’un étudiant en informatique de 22 ans vendredi matin, qui était dans le coma depuis dimanche, a donné lieu à de nombreuses manifestations de colère qui ont dégénéré dans plusieurs quartiers. Les circonstances troubles de la mort de ce jeune aggravent la défiance de la population tant vis-à-vis du gouvernement que de la police. Reportage.

    Avec notre correspondante à Hong Kong, Florence de Changy

    Alors que certaines veillées ont eu lieu dans le plus grand calme et le recueillement, comme à Causeway Bay vendredi soir, ailleurs, c’est vite la colère et la frustration qui l’ont emporté, notamment à l’université même de Chow Tsz-Lok.

    Sur le campus de l’université de Hong Kong, Nicholas, étudiant de 21 ans en droit et sciences politiques, parle du drame avec ses amis. « C’est vraiment navrant que la jeunesse de Hong Kong doive autant sacrifier. On a vu de nombreux suicides récemment, des blessés, une journaliste a perdu un œil, des gens se faire poignarder, se faire arracher l’oreille. Avec une telle progression du mouvement, c’est vraiment au gouvernement (soupir) de résoudre cette crise. »

    À lire aussi : Hong Kong: un étudiant décède après une chute au cours d'émeutes

    Pour l’avocate et ancienne députée Margaret Ng, il est essentiel que les zones d’ombre qui entourent cette mort soient levées : « Cela fait longtemps que l’on redoute le jour où la vie de quelqu’un serait sacrifiée dans ce mouvement. Et il faut un effort déterminé pour connaître exactement ce qui s’est passé et qui en est responsable. »

    De nouvelles informations sont sorties aujourd’hui, obligeant la police à admettre qu’elle était dans le parking où le jeune homme a été retrouvé inconscient beaucoup plus tôt que ce qu’elle avait annoncé. Elle a reconnu son erreur, mais nombre de manifestants crient vengeance.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.