GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Reprise des pourparlers entre États-Unis et talibans à Doha (source américaine)
    Asie-Pacifique

    [Reportage] Le Sri Lanka lorgne vers un retour des touristes

    media Un vendeur de cacahuètes sur une plage au Sri Lanka. LAKRUWAN WANNIARACHCHI / AFP

    Au Sri Lanka, le nouveau président Gotabaya Rajapaksa, investi lundi, a promis de renforcer la sécurité dans le pays après les attentats terroristes d’avril qui ont frappé des églises et des hôtels. Cela devrait rassurer les touristes qui ont déserté l’île après les attentats et mettent du temps à revenir.

    Avec notre envoyé spécial à Colombo,  Sébastien Farcis 

    Il est 18h, et le grand magasin de souvenirs Laksala, dans le centre de Colombo, est quasiment vide. Mangesh Kirthisena, responsable de la section bijouterie, attend patiemment : « En mai et juin, les ventes ont chuté de 70% par rapport à l’année dernière. Maintenant, cela va un peu mieux, nous sommes à 20 ou 30% de baisse. Les Européens et les Chinois ont disparu au début, mais les Indiens ont continué à venir, car pour eux, ce genre de situation est normale. »    

    Les touristes reviennent donc progressivement. La sécurité a été renforcée devant les hôtels et aucun grave incident n’a eu lieu depuis les attentats d’avril.

    Rio, un touriste suisse, considère que c’est même le bon moment pour venir au Sri Lanka : « Nous avons décidé de venir après les attaques, c’était le moment idéal, c’est probablement moins cher, les gens sont plus amicaux, car ils ont besoin de touristes, et il se peut que ce soit moins dangereux. Car statistiquement, après un attentat, un pays est plus sûr qu’avant. »

    L’année dernière, les revenus du tourisme représentaient 5% du PIB sri-lankais - un chiffre qui devrait fortement chuter à présent. Selon les spécialistes du secteur, le nombre de visiteurs devrait retrouver son niveau initial au bout d’un an.

    ►À lire aussi: Attentats au Sri Lanka: le tourisme frappé de plein fouet

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.