GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Afghanistan: les talibans libèrent deux otages américain et australien

    media L'échange avait été promis par le président afghan Ashraf Ghani (ici le 9 juillet 2018). WAKIL KOHSAR / AFP

    Les talibans ont libéré ce mardi 19 novembre deux otages qu'ils avaient capturés il y a plus de trois ans, l'un Américain et l'autre Australien, en échange de la libération de trois talibans hauts gradés.

    L’Américain Kevin King et l’Australien Timothy Weekes ont pu quitter la province de Zabul à bord d’un hélicoptère américain. Il y avait urgence. Selon plusieurs sources, Kevin King est gravement malade. Les deux universitaires avaient été kidnappés le 7 août 2016, alors qu’ils quittaient l’Université américaine de Kaboul.

    « Nous prions pour que les deux hommes se rétablissent complètement après avoir enduré des conditions très dures de captivité », a déclaré dans un communiqué la porte-parole de la Maison Blanche Stephanie Grisham. Les deux professeurs de l'Université américaine à Kaboul « reçoivent actuellement des soins médicaux », a-t-elle précisé.

    Leur libération a été permise par le président afghan Ashraf Ghani qui s'était engagé à libérer trois prisonniers talibans en échange de ces otages occidentaux. Il avait annoncé le 12 octobre que cette décision « très difficile » était la « condition principale pour démarrer des négociations officieuses » en vue de mettre fin au conflit qui ravage le pays depuis 18 ans.

    Les trois hauts responsables talibans – Anas Haqqani, Mali Khan et Hafiz Rashidau Haqqani – ont été transportés à Doha, où se trouve le bureau politique des talibans. Ces trois prisonniers libérés appartiennent au réseau Haqqani, une branche armée importante de la rébellion talibane. Elle est qualifiée de « terroriste » par Washington et accusée d'avoir commis certains des attentats les plus sanglants en Afghanistan depuis l'invasion américaine.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.