GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Corée du Nord: Kim Jong-un inaugure la ville nouvelle de Samjiyon

    media Kim Jong-un apparaît à Samjiyon sur une photo fournie par l'agence nord-coréenne KCNA le 2 décembre. KCNA

    Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un vient d'inaugurer en grande pompe un projet titanesque de ville nouvelle présentée comme une « utopie urbaine de socialisme ». Un moyen pour le régime d’afficher sa résilience face aux sanctions internationales.

    Avec notre correspondant à Séoul,Frédéric Ojardias

    Kim Jong-un, vêtu d’un long manteau de cuir noir, le sourire débonnaire, a inauguré le projet monumental de Samjiyon au son d’une fanfare et sous les acclamations d’une foule chaudement vêtue.

    La cité se trouve tout au nord du pays, à proximité de la frontière chinoise. Cette ville nouvelle, couverte de neige, se situe en effet dans une région très froide, au pied du mont Baekdu, le plus haut sommet du pays. La propagande prétend que sur ses flancs serait né Kim Jong-il, le père du dirigeant actuel.

    « Le peuple coréen avance sur le droit chemin »

    Selon les médias officiels, le projet comprendra 10 000 logements, des hôtels, des pistes de ski, des centres commerciaux ainsi qu’une usine de conditionnement de pommes de terre et de myrtilles, deux des principales ressources de la région.

    « Le peuple coréen avance sur le droit chemin qu’il a choisi sans vaciller malgré les épreuves », affirme la presse officielle. Le régime veut ainsi montrer qu’il est insensible aux sanctions, alors que le bras de fer se poursuit avec les États-Unis. Pyongyang vient d’ailleurs de menacer Washington d’un « cadeau de Noël » si aucun accord sur le nucléaire n’était trouvé d’ici fin décembre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.