GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Janvier
Mercredi 15 Janvier
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Aujourd'hui
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Royaume-Uni: Harry et Meghan renoncent à leurs titres royaux (médias)
    • Libye: la Turquie estime qu'inviter Haftar en Grèce «sabote» les efforts de paix
    • Liban: plus de 160 blessés dans les affrontements à Beyrouth (Croix-rouge libanaise)
    Asie-Pacifique

    En Inde, la contestation contre la loi sur la nationalité se propage au Bengale

    media Des manifestants courent pour échapper au gaz lacrymogène tiré lors de la contestation contre la nouvelle loi sur la citoyenneté, à New Delhi, le 15 décembre 2019. REUTERS/Adnan Abidi

    Les manifestations se poursuivent contre la nouvelle loi sur la citoyenneté dans le nord-est du pays, cœur des affrontements. Tous les partis d’opposition appellent à résister à cette loi qui favorise la naturalisation des minorités religieuses des pays voisins et qui est considérée comme islamophobe et contraire à la Constitution laïque du pays.

    Avec notre correspondant à New DelhiSébastien Farcis

    La colère se répand : les manifestations contenues jusqu’à présent dans les États du nord-est de l’Inde enflamment maintenant une partie du Bengale voisin.

    Des groupes de protestataires ont bloqué des routes et des voies de chemin de fer ce dimanche, poussant la police à couper le réseau internet dans une partie de cette région.

    La cheffe du gouvernement du Bengale est l'une des plus farouches opposantes au parti nationaliste hindou au pouvoir à New Delhi, et elle et quatre autres dirigeants régionaux assurent qu’ils n’appliqueront pas cette loi dans leur État.

    Dans la capitale, les manifestations continuent autour de l’université musulmane de Jamia, alors que dans l’État de l’Assam, épicentre de la révolte, le syndicat étudiant opposé à cette régularisation d’immigrés, affirme qu’il va organiser des manifestations quotidiennes pendant encore une semaine.

    À lire aussi : Inde: les fondements laïcs de l'État menacés par la loi sur la citoyenneté?

    Dans cette région, le parti au pouvoir, pourtant allié du Premier ministre, a fait volte-face et vient d'annoncer qu’il déposerait un recours contre cette loi devant la Cour suprême.

    Cinq personnes sont mortes depuis jeudi, dont deux jeunes tombés sous les balles des policiers.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.