GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Janvier
Mercredi 15 Janvier
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Aujourd'hui
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Asie-Pacifique

    Chine: des étudiants dénoncent la modification de la charte de leur université

    media Des étudiants de l'université de Fudan à Shanghai reçoivent leur diplôme de fin d'étude devant la statue de Mao en 2013. REUTERS/Aly Song

    À Shanghai, les étudiants de l'Université de Fudan, l'une des plus prestigieuses du pays, sont en colère. Ce mercredi 18 décembre, ils ont contesté les modifications du réglement intérieur, qui touchent à la « liberté de pensée » sur le campus.

    De notre correspondant à Pékin,

    Les images ont à peine eu le temps de faire le tour des réseaux sociaux, qu’elles étaient censurées. Et c’est sur Twitter qu’on les entend chanter, ces étudiants de Fudan à Shanghai. La vidéo dure une dizaine de secondes pendant lesquelles les élèvent reprennent l’un des hymnes de l’école.

    La scène qui ressemble à un flashmob aurait eu lieu dans la cantine de ce campus régulièrement classé dans le top 3 des meilleurs établissements scolaires du pays. « Fudan resplendit tels le soleil et la lune », dit la chanson. Une manière pour les élèves de défendre la réputation de ce bastion des sciences et du savoir en Chine et l’indépendance de l’université, après de nouvelles modifications apportées à la charte de leur établissement mardi 17 décembre. Des révisions truffées de références au parti communiste chinois (PCC) et dans une langue de bois digne des meilleures armoires ming, dont notamment, note le South China Morning Post, un « soutien à la direction du PCC » et la « mise en œuvre des principes et de la politique du PCC ».

    « Liberté de penser »

    Selon l’agence Bloomberg, la suppression des termes « liberté de pensée » dans le règlement intérieur aurait contribué au soulèvement des amphis, déjà confrontés à ce type de modifications par le passé. En 2014, l’université de Fudan à Shanghai, de Beida dans la capitale et de Sun Yat-sen à Canton avaient déjà été invitées à resserrer les rangs autour des valeurs du socialisme à la chinoise.

    Conformément à une directive du ministère de l’Éducation, la direction de l’université s’engage ainsi à renforcer « le contrôle idéologique » sur les étudiants et les enseignants, en les préparant à affronter les idées venues d’Occident et les « pensées néfastes » vis-à-vis du PCC.

    Professeurs choqués

    Encore faut-il que ces derniers acceptent. La fronde a gagné ce mercredi une partie des enseignants. Dans un post sur la plateforme de microblogs Sina, repéré par le Wall Street Journal avant qu’il ne soit supprimé par la censure, Qu Weiguo, professeur au département des langues étrangères de Fudan, affirme être « très choqué » par ces modifications qui, selon lui, ont été faites sans consultation des personnels de l’université.

    Même chose pour Lu Xiaoping : « Si nous ne parlons pas aujourd’hui de ce défi à notre éthique, demain nous n’aurons plus la possibilité de le faire » estime le vice-président de l’école de littérature de l’Université de Nankin, dont la charte vient également d’être réécrite. Le hashtag « modification de la charte de l’université de Fudan » a été vu plus d'1,7 millions de fois sur Weibo ce mercredi, avant d’être censuré dans la soirée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.