GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juillet
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Un avion de la compagnie TransAsia s'écrase sur une île de Taiwan

    media Des pompiers s’affairent sur le site du crash du vol GE222 de la TransAsia Airways. REUTERS/Wong Yao-wen

    Après le crash d'un avion malaisien en Ukraine, jeudi dernier, une autre catastrophe aérienne s'est produite ce mercredi 23 juillet, cette fois-ci à Taiwan. Un avion de la compagnie intérieure taiwanaise TransAsia s'est écrasé près de l'aéroport, sur l'île isolée de Penghu. Au moins 42 personnes sont mortes. Deux Françaises figurent parmi les victimes.

    Les autorités taiwanaises parlent d'au moins 42 morts et 12 blessés hospitalisés. Il y avait au total 58 personnes à bord, dont 4 membres de l’équipage. Le ministère français des Affaires étrangères a indiqué que deux Françaises avaient péri dans l'accident. D'après la directrice de l'aviation civile, « c'est le chaos sur place », mais des équipes de pompiers y sont arrivées rapidement pour porter secours aux victimes. Signalons qu'il fait déjà nuit, ce qui ne facilite pas le travail des secouristes.

    D'après ce que l'on sait pour l'instant, l'appareil à hélice du type ATR-72 a raté son atterrissage et s'est écrasé près de l'aéroport Magong, sur l'île de Penghu. L'avion aurait disparu des radars quelques instants avant. Pour l'instant, on ne connaît pas encore les causes de l'accident. Un typhon balaie Taiwan en ce moment, avec des pluies et des vents violents.

    Ces conditions climatiques extrêmes ont peut-être provoqué la chute de l'appareil. Le constructeur de l'avion, une société franco-italienne, en tout cas, ne veut pas encore se prononcer.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.