GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 8 Novembre
Vendredi 9 Novembre
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Prise d'otages à Sydney: qui était Man Haron Monis?

    media Man Haron Monis, originaire d'Iran, a pris en otage pendant plus de seize heures une quinzaine de personnes à Sydney, le 15 décembre 2014. REUTERS/ABC via Reuters

    L'assaut a finalement été donné dans le café Lindt de Sydney, après une prise d'otages qui a duré près de 16 heures. Le forcené, Man Haron Monis, abattu par la police, était un islamiste d'origine iranienne déjà inquiété par la justice australienne pour plusieurs faits de violence.

    Man Haron Monis, de son vrai nom Mohammad Hassan Manteghi Boroujerdi, était âgé de 49 ans. Il se disait religieux et vivait dans le pays depuis 1996. De confession chiite à l'origine, il s'était autoproclamé « cheikh ». Islamiste radical, il avait indiqué sur son site internet, début novembre, son allégeance au groupe Etat islamique.

    Il avait déjà été condamné pour avoir envoyé des lettres d’insultes à des familles de soldats australiens tués en Afghanistan. Il était jusqu'à ce dimanche en liberté sous caution dans une affaire de meurtre, celui de son ex-femme. Man Haron Monis était aussi accusé de harcèlement sexuel - il était passé vendredi dernier devant un tribunal pour cette dernière affaire, selon la chaîne australienne ABC.

    Lors de son coup de force, Man Haron Monis avait forcé les otages à se relayer devant les fenêtres, s'en servant comme des boucliers humains. Il leur avait aussi fait tendre un drapeau noir portant en arabe la chahada, la profession de foi musulmane, disant « il n’y a pas d’autre dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète ».

    « imprégné d'extrémisme »

    Man Haron Monis avait également forcé les clients du café à appeler les médias. Il leur aurait fait dire qu'il avait posé deux bombes dans le café et deux autres dans ce quartier commerçant de Sydney. Il avait aussi demandé à parler au téléphone au Premier ministre Tony Abbott.

    Selon ce dernier, le preneur d'otages du Lindt Cafe à Sydney était « imprégné d'extrémisme » et souffrait « d'instabilité mentale ». « Il avait un lourd passé de violences, était imprégné d'extrémisme [religieux, ndlr] et souffrait d'instabilité mentale », a déclaré M. Abbott. Au cours de la prise d'otages, « il a cherché à parer ses actes des symboles du culte morbide de l'EI », l'organisation Etat islamique dont les combattants mènent le jihad en Irak et en Syrie, a-t-il ajouté.

    Ce lundi plus de 40 organisations musulmanes australiennes ont condamné la prise d'otages, et un « détournement » de la profession de foi musulmane par des « individus qui ne représentent qu'eux-mêmes », ont-elles souligné.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.