GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 30 Septembre
Samedi 1 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Avion d'AirAsia disparu: les recherches suspendues pour la nuit

    media L'attente, à l'aéroport de Singapour, ce 28 décembre. REUTERS/Edgar Su

    Ce dimanche 28 décembre, un appareil de la compagnie malaisienne AirAsia a disparu avec 162 personnes à bord entre l'Indonésie et Singapour. Le vol QZ8501 avait quitté Java et devait atterrir à Singapour à 08h30 (heure locale). A l'heure actuelle, les recherches, qui se sont concentrées sur le côté ouest de l'île de Bornéo, sont suspendues pour la nuit.

    [ACTUALISATION : Les recherches sont suspendues pour la nuit, des centaines de personnes attendent d'avoir des nouvelles le plus tôt possible]

    Plus de douze heures après sa disparition, l'Airbus A320-200 d'AirAsia reste introuvable. Les premières recherches se sont concentrées sur une région entre l'île de Belitung et Kalimantan, sur le côté ouest de l'île de Bornéo, à mi-chemin du plan de vol prévu. Mais la nuit qui tombe dans la région a interrompu ces recherches.

    L'armée de l'air indonésienne a dépêché deux avions et un hélicoptère pour effectuer des recherches dans une région située dans l'est de Java. Un avion de transport militaire C130 Hercules de Singapour s’est également rendu dans la zone pour participer aux recherches. La Malaisie, elle, indique avoir engagé des « moyens militaires », sans plus de précisions pour l’instant. Elle pourrait envoyer trois avions et trois bateaux, selon un responsable indonésien des secours. L'Australie a aussi promis son aide pour l’enquête, tout comme le Bureau enquête et d’analyse français (BEA).

    Un équipage de l'armée de l'air indonésienne se prépare à décoller de la base de Kubu Raya ce 28 décembre afin de participer aux recherches de l'Airbus A320 d'AirAsia. REUTERS/Antara Foto/Jessica Helena Wuysang

    Tony Fernandes à Surabaya

    Le responsable de la compagnie à bas coût, Tony Fernandes, se rend à Surabaya d'où viennent la plupart des passagers indonésiens et où l'attendent déjà des centaines de personnes qui espèrent avoir des nouvelles le plus tôt possible. L’avion, exploité par AirAsia Indonésie, filiale d'AirAsia basé à Kuala Lumpur,  a perdu le contact avec les tours de contrôle de Jakarta à 6h24, heure locale, soit seulement 42 minutes après avoir décollé de Surabaya, sur l’île de Java, précise notre correspondante à Jakarta, Cléa Broadhurst. Les autorités ont expliqué que l’avion était en pleine mer de Java, entre l’île de Bornéo et celle de Java, lors du dernier contact.

    Selon AirAsia, le pilote avait bel et bien demandé de changer l’itinéraire de vol prévu avant le décollage et avait aussi demandé à voler un peu plus haut pour éviter les perturbations. La région concernée se trouve en pleine saison des pluies.

    Toujours selon la compagnie aérienne, l’Airbus A320-200 aurait passé ses derniers tests de contrôle le 16 novembre dernier. Donc, a priori, le problème ne serait pas d'ordre technique, selon la compagnie aérienne, qui n’a d'ailleurs jamais perdu d’avion.

    Un Français dans l'équipage

    L'appareil avait quitté l'aéroport international Juanda de Surabaya sur l'île de Java avec 155 passagers (149 Indonésiens, trois Coréens, un Britannique et un Malaisien) et sept membres d'équipage - dont un Français - et devait se rendre à l'aéroport de Singapour. Son atterrissage était prévu à 8h30, heure locale (0h30 TU). AirAsia a confirmé que le copilote est le Français Rémi Emmanuel Plesel. Lors d'une conférence de presse, ce dimanche dans la matinée, Djoko Murjatmodjo, le directeur de l'aviation civile indonésienne, a indiqué que « l'avion était en bonne condition, mais la météo n'était pas très bonne ».

    Un avion d'Airbus sur le tarmac de Kuala Lumpur en août dernier. REUTERS/Olivia Harris/Files

    Panneau d'information à l'aéroport de Singapour, le 28 décembre 2014. REUTERS/Edgar Su

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.