GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Thaïlande: Bangkok touché par un attentat à la bombe

    media Les secours évacuent le corps d'une victime de l'attentat survenu à Bangkok, le 17 août 2015. REUTERS/Kerek Wongsa

    Une bombe a explosé lundi 17 août au soir à Bangkok, faisant au moins 27 morts et plus d'une centaine de blessés. L'explosion s'est produite au sein même d'un sanctuaire hindouiste du  centre ville, et non pas à proximité comme on le pensait au départ. Selon le ministre de la Défense, les auteurs visaient les « étrangers ».

    Article mis à jour régulièrement. Cliquer ici pour l'actualiser

    L'attentat s'est produit lundi vers sept heures du soir (heure locale) dans un sanctuaire hindouiste, situé en plein cœur de la capitale thaïlandaise, au milieu d'immenses centres commerciaux et des gratte-ciel. Le porte-parole de la police, Prawut Thavornsiri, a confirmé qu'il s'agissait d'« une bombe ». Puis le ministre thaïlandais de la Défense a précisé qu'il s'agissait d'une bombe de TNT. Les autorités ainsi qu'un sauveteur ont précisé que l'engin explosif était arrimé sur une moto. Le dernier bilan fait état d'au moins 27 morts, dont quatre ressortissants étrangers, et plus de 120 blessés, selon un dernier bilan livré par les médias thaïlandais.

    Deux autres bombes ont également été découvertes peu après par la police à proximité du sanctuaire, rapporte notre correspondant sur place, Arnaud Dubus. Elles étaient placées sur des piliers du métro aérien. Elles ont été désamorcées.

    L'attaque n'a pas encore été revendiquée et la junte refuse de spéculer sur les auteurs de cet attentat. Les autorités ont demandé aux médias de ne pas propager de fausses rumeurs. Dans une intervention à la télévision, la junte a dit à la population que la situation était sous contrôle, qu'il ne fallait pas paniquer et que s'ils voyaient quelque chose de suspect, ils pouvaient alerter la police.

    Les touristes étrangers visés

    De son côté, le ministre thaïlandais de la Défense a estimé que les auteurs de l'attentat « visaient les étrangers » pour porter atteinte au tourisme. Le sanctuaire d'Erawan est un lieu très populaire dédié au dieu hindou Brahma, mais visité chaque jour par des milliers de fidèles bouddhistes et de touristes, notamment asiatiques. Parmi les blessés, il y a un grand nombre de Chinois. 

    Le quartier a été entièrement bouclé par les forces de l'ordre. Arnaud Dubus décrit « de nombreux corps enveloppés dans des draps sont visibles autour du temple ».

    La bombe a détruit les fenêtres à plus de 40 à 50 mètres autour d'elle

    Guillaume Payen, photographe, est arrivé sur les lieux du drame très rapidement après l'explosion 18/08/2015 Écouter

    Ces derniers mois, les tensions politiques se sont accrues dans le pays à cause des fortes restrictions sur les libertés publiques imposées par la junte. La Thaïlande est également confrontée à une insurrection séparatiste musulmane qui sévit dans le sud du pays depuis 2004. Cette rébellion a causé la mort de plus de 6 500 personnes. Rien n'indique toutefois pour l'instant que l'explosion soit liée à la situation politique ou au séparatisme musulman.

    De nombreuses forces de police et ambulances étaient présentes sur les lieux après l'explosion de la bombe vers 19 heures, heure locale (12H00 GMT). AFP PHOTO / PORNCHAI KITTIWONGSAKUL

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.