GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Janvier
Lundi 15 Janvier
Mardi 16 Janvier
Mercredi 17 Janvier
Aujourd'hui
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Football: le Maroc et le Soudan sont qualifiés pour les quarts de finale du CHAN 2018, la Guinée et la Mauritanie éliminées
    Com

    "Masculines" de Hela Fattoumi et Eric Lamoureux au Tarmac (13 janvier - 16 janvier 2016)

    Alissa, Clémentine, Johanna, Francesca, Marine, Nele et Sandrine. Sept corps, sept danseuses dans la pénombre. Séduisantes, provocantes, attirantes, désirantes. Féminines.

    Elles sont là, concupiscentes, lascives et alanguies comme se doivent les mauresques, les odalisques et les baigneuses... orientales. Mais l’une fait du jogging, l’autre une série de pompes, elles fument le cigare, se tapent dans les mains. Et au-delà de l’apparence, elles insinuent le doute, le trouble et la complexité.
    Elles sont onctueuses, sensuelles ou vulgaires, avec leurs jupes minimales, dans leurs pauses suggestives, sous les lumières tamisées et le rouge criard.
    Elles sont soumises à l’observation clinique et au regard voyeur, mais elles pratiquent les jeux virils, les arts martiaux et ont le geste vainqueur.
    Plus tard, ailleurs, elles se livrent dans une nudité entraperçue, en sous vêtements, dans la transparence d’une lumière blanche... Poupées de magazines et de revues... occidentales.

    C’est élégant et subtil comme une interrogation fragile, une question suspendue, un instant d’incertitude sublimé. Avec ces belles et rebelles, Héla Fattoumiet Eric Lamoureux se jouent du stéréotype, déjouent le cliché et lèvent le voile.
    Complexes, ambiguës... Masculines.

    DISTRIBUTION
    Chorégraphie Héla Fattoumi, Eric LamoureuxVIADANSE – CCN Franche-Comté à Belfort
    Avec Marine Chesnais, Sandrine Kolassa,Johanna Mandonnet,Clémentine Maubon,Alissa Shiraishi, Nele Suisalu,Francesca Ziviani
    Création sonore Eric Lamoureux
    Collaboration Jean-Noël Françoise
    Régie son Thomas Roussel
    Création lumières Xavier Lazarini
    Régie lumières Jérôme Houles
    Conception costumes Elise Magne,Héla Fattoumi
    Réalisation costumes Sylvia Crine,Annaïg Le Cann
    Collaboration artistique Stéphane Pauvret

    MENTIONS
    Remerciement Mégane Giraud
    Production Centre Chorégraphique National de Caen / Basse-Normandie (CCNC/BN)
    Coproduction Arsenal - Metz en scènes, Norrlandsoperan (SE), Mâcon-Scène Nationale, Théâtre de Caen, Moussem.eu (BE) avec le soutien du programme culture de l’union européenne

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.