GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Avril
Vendredi 21 Avril
Samedi 22 Avril
Dimanche 23 Avril
Aujourd'hui
Mardi 25 Avril
Mercredi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Com

    DAVID THOMSON ET PIERRE-EDOUARD DELDIQUE NOMMÉS AUX PRIX DES ASSISES DU JOURNALISME

    David Thomson nommé pour « Le prix du journalisme de l’année ».

    Le journaliste de RFI David Thomson est nommé pour son travail sur le jihad, notamment pour son enquête sur le retour des jihadistes dans son livre Les Revenants (Editions du Seuil - Les Jours).
    Ce prix distingue un(e) journaliste ou une rédaction qui dans l’année a le mieux « incarné la pratique du journalisme et de ses valeurs ». Il a été sélectionné aux côtés de quatre autres professionnels du journalisme :

    - La rédaction de Nice Matin pour sa couverture de l'attentat du 14 juillet à Nice.
    - Sammy Ketz et le bureau de l’AFP de Beyrouth, pour sa couverture de la guerre en Syrie, notamment la bataille d’Alep.
    - La rédaction d’ITélé pour son combat collectif en faveur de l’indépendance éditoriale des rédactions.
    - Édouard Perrin, Premières Lignes, Cash Investigation, pour ses enquêtes sur les pratiques fiscales (Luxleaks) et son travail en réseau avec le Consortium International des Journalistes et les lanceurs d’alerte des Panama Papers.

    Le choix du lauréat est déterminé par le public appelé à voter en ligne jusqu’au dimanche 5 mars inclus : http://www.journalisme.com/prix-du-journalisme

    Pierre-Edouard Deldique nommé pour le Prix « Journalisme », attribué à un ouvrage de réflexion, de témoignage ou d’enquête sur le journalisme ou sa pratique.

    Le journaliste de RFI, Pierre-Edouard Deldique, est nommé avec Claude Angeli pour l’ouvrage Les plaisirs du journalisme, publié chez Fayard.

    Cet ouvrage avait préalablement fait l’objet, durant l’été 2016, d’une série d’émissions sur RFI. Claude Angéli, ancien rédacteur en chef du Canard Enchaîné, se confiait sur son travail de journaliste et d’enquêteur au sein de l’hebdomadaire satirique.

    Ils sont nommés aux côtés de Laurent Mauduit pour le livre Main basse sur l'information (Editions Don quichotte) et Aude Lancelin pour Le monde libre (Editions les liens qui libèrent).

    Ce prix sera décerné par un jury, présidé par Anne-Claire Coudray (TF1), composé de
    journalistes et chercheurs.

     

    A propos de David Thomson :
    David Thomson, Grand Reporter à RFI, est spécialiste du jihadisme. Avant d’intégrer la rédaction de RFI à Paris, il était le correspondant de la radio mondiale et de France 24 en Tunisie de 2011 à 2013. Il a également couvert pour RFI les Printemps arabes et la guerre en Libye. Il est l’auteur des ouvrages Les Français jihadistes (Les Arènes, 2014) et Les Revenants (Le Seuil/Les Jours, 2016). Ce dernier ouvrage est le fruit d’entretiens menés par David Thomson auprès de jeunes Français partis servir Daech et qui reviennent.

    A propos de Pierre-Edouard Deldique :
    Pierre-Édouard Deldique, journaliste à RFI, présente deux émissions, Idées, diffusée le dimanche à 15h10 TU vers l'Afrique, 16h10 TU vers le monde et Paris ; le lundi à 01h10 TU vers le monde et Paris, et Une semaine d’actualité, diffusée le samedi à 08h10 TU vers le monde et Paris ; et à 09h10 TU vers l'Afrique.
    Il est également l’auteur de plusieurs livres sur les Nations Unies en 2003 : L'ONU, combien de divisions ? Le Mythe des Nations Unies et Faut-il supprimer l'ONU ?, en 2008 Ce « grand malade ». Sarkozy vu par la presse européenne et en janvier 2017 Les plaisirs du journalisme.

    A propos des Assises du journalisme :
    Les Assises du Journalisme ont été créées pour tenter de définir les conditions de production d’une information de qualité dans la France du XXIème siècle. Soutenue par l’ensemble des acteurs de la profession, respectueuse de la liberté de chacun, la manifestation se veut avant tout un lieu d’échange et de réflexion sur le journalisme et sa pratique, indépendant de toute tutelle. Un lieu ouvert aux journalistes et aux éditeurs, aux étudiants et enseignants, aux chercheurs, mais aussi et surtout
    aux citoyens.
    "Informer, s'informer dans dix ans", pour sa 10ème édition les Assises proposent d'imaginer ce que sera l'information de demain et de revenir sur son évolution lors de la dernière décennie.

    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.