GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 23 Juin
Samedi 24 Juin
Dimanche 25 Juin
Lundi 26 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 28 Juin
Jeudi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Com

    Dernière audience pour Ahmed Abba, le correspondant de RFI en haoussa au Cameroun, fixée au jeudi 20 avril prochain

    media

    L’audience de ce jeudi 6 avril a donné lieu à un réquisitoire éclair dans lequel le commissaire du gouvernement a maintenu les chefs d’accusation de « non dénonciation d’actes de terrorisme, apologie et blanchiment ». Malgré l’absence de preuve, il est allé jusqu’à réclamer la peine de mort alors que la loi ne prévoit pas de réquisition de peine avant une éventuelle reconnaissance de culpabilité.

    Durant trois heures, les avocats d’Ahmed Abba ont littéralement déconstruit le dossier, prouvant qu’aucun élément de preuve n’a jamais été apporté par l’accusation et qu’aucune des infractions n’est constituée. Ils ont demandé que notre correspondant soit déclaré non coupable et soit acquitté.
    Le tribunal a fixé le délibéré au 20 avril.

    La Direction de RFI ne peut douter que ce jour sera celui où l’innocence d’Ahmed Abba sera reconnue, et qu’il sera aussi le dernier jour de son calvaire.
    628 jours de détention, c’est décidément trop long pour un innocent !

    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.