GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Aujourd'hui
Samedi 2 Juillet
Dimanche 3 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    L'ombre du Mur de Bessa Myftiu

    L'ombre du Mur de Bessa Myftiu

      Bessa Myftiu vit aujourd'hui à Genève. Romancière, poétesse et essayiste Fille de l'écrivain albanais dissident Mehmet Myftiu. Comment écrire le Mur?» Les Editions des Syrtes ont commandé à plusieurs écrivains des ex-pays de l'Est une nouvelle autour de cette thématique.

      L'Ombre du Mur se fait l'écho de leurs souffrances, de leurs joies et de leurs doutes – on y retrouve notamment Bessa Myftiu, Théodora Dimova, Anatoli Koroliov, Martin Šmaus ou Luan Starova. L'Ombre du mur est une «géographie personnelle» et littéraire du mur de Berlin tombé il y a vingt ans, vécue, écrite par douze écrivains venus de l'Est. Autant de séquences individuelles où l'Histoire s'imbrique dans une collusion permanente entre passé, présent et avenir.

      Le «cercle» de Velibor Colic, le Bosniaque, commence à Auschwitz, passe par Srebrenica et l'Espagne républicaine pour se refermer provisoirement à Berlin. L'«étonnement infini» de Bessa Myftiu, l'Albanaise, est né presque imperceptiblement le jour où la statue d'Enver Hoxha est tombée, poussée par une foule transfigurée. «Partir, c'est mourir un peu» pour le transfuge roumain Norman Manea et Berlin devient un lieu de «pèlerinage de la croisée des chemins d'une existence et de tant d'autres». Le mur de Martin Smaus est celui de Lennon, symbole de résistance à Prague. Pour Anatoli Koroliov, l'enfermement a commencé avec la palissade qui entourait la maison de son enfance. Sous les décombres, Edin, le personnage du jeune Serbe Vladimir Kecmanovic, essaie en vain de retrouver un morceau du mur de Berlin perdu pour toujours...

      Et ce mur continue de hanter, telle une ombre sur un paravent de pierres qui, hier encore, séparait les hommes.
       

      1. 1
      2. 2
      3. 3
      4. ...
      5. Suivant >
      6. Dernier >
      Les émissions
      Commentaires
       
      Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.