GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Téhéran accusé de fournir des armes au Hezbollah libanais

    media Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad (D) s'entretient avec le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Muallem (G) à Téhéran, le 4 novembre 2009. Reuters / Raheb Homavandi

    Israël a déclaré avoir arraisonné ce mercredi au large de ses côtes un navire contenant des centaines de tonnes d'armes provenant d'Iran et destinées au Hezbollah libanais. Téhéran dément catégoriquement. Selon le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, cette découverte serait la preuve du soutien de l'Iran aux organisations terroristes.  Le ministre syrien des Affaires étrangères, en visite à Téhéran, a apporté son soutien aux Iraniens.

     

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    Le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki  a démenti les accusations israéliennes selon lesquelles le navire arraisonné par la marine israélienne transporte des armes iraniennes destinées au Hezbollah libanais.
     

    Le Hezbollah dément tout lien avec les armes saisies par Israël 05/11/2009 - par Diane Galliot Écouter

    Son homologue syrien, Walid Mouallem, qui effectue une visite officielle en Iran, a repris à son compte le démenti iranien lors d’une conférence de presse commune ce mercredi avec Manouchehr Mottaki. Le bateau ne transportait pas d’armes de fabrication iranienne à destination de la Syrie ou du Liban mais des objets de fabrication syrienne destinés au marché intérieur iranien, a déclaré Walid Moualem.

    Le numéro deux des Forces navales israéliennes, le contre-amiral Rani Ben-Yehuda, avait affirmé un peu plus tôt que la marine israélienne avait saisi des centaines de tonnes d’armes en provenance d’Iran et destinées au mouvement chiite du Hezbollah.

    L’Iran et la Syrie sont les principaux soutiens du Hezbollah mais ils ont toujours démenti fournir des armes au mouvement chiite libanais. Téhéran affirme que son soutien est uniquement moral et politique.

    La résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations unies demande le désarmement de toutes les milices du Liban et interdit toute vente d’armes à ces milices.

    La presse israélienne consacre ce matin de nombreuses pages à la capture du navire

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

     
    Le quotidien Haaretz donne un décompte du butin, plus de 3000 roquettes et obus, 300 tonnes d’explosifs de tous genres, 36 containers plein d’armes, plus de 10 000 cartouches de Kalachnikov. « C’est une quantité suffisante, selon le journal Yediot Aharonot, pour un mois pour le Hezbollah en cas d’affrontement avec Israël. »

    Il ne pouvait pas y avoir de meilleur timing pour Israël, au moment même où les Nations unies examinent le rapport Goldstone sur les exactions israéliennes à Gaza pendant l’opération «plomb durci.»

    Un seul mot en guise de titre dans Maariv : « Preuve » avec une photo des containers bourrés d’armement. « Ce n’est que la pointe émergé de l’iceberg, affirme l’éditorialiste, c’est une goutte d’eau dans la Méditerranée. Un autre commentateur parle de « succès d’un moment qui démontre un échec prolongé. » 

    Les Israéliens font donc le lien direct entre le débat à l’ONU sur le rapport Goldstone qui doit se poursuivre ce jeudi et les livraisons d’armes iraniennes au Hezbollah. «C’est une absurdité, affirme le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en fin de compte, on pointe du doigt Israël

    Israël a l’intention de lancer dès aujourd’hui une vaste campagne médiatique pour exploiter à fond la prise d'armes au large des ses côtes.

     

    Chronologie et chiffres clés

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.