GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Ramallah rend hommage à Yasser Arafat

    media Des Palestiniens commémorent à Ramallah la mort de Yasser Arafat. Reuters/Darren Whiteside

    Des milliers de Palestiniens se sont rassemblés ce mercredi à Ramallah (Cisjordanie), pour le cinquième anniversaire de la mort de Yasser Arafat. Le leader historique de la cause palestinienne est décédé le 11 novembre 2004, à l’âge de soixante-quinze ans à l’hôpital de Clamart, près de Paris.

    Le mouvement islamiste palestinien Hamas a interdit toute commémoration de l’anniversaire de la mort de Yasser Arafat dans la bande de Gaza, zone qu’il contrôle depuis l’éviction en juin 2007 du Fatah, l’organe fondé par le président défunt. Mais à Ramallah, le mausolée blanc d’Abou Ammar, surnom de Yasser Arafat, est devenu un lieu de recueillement.

    « Lorsque Abou Ammar était là, le monde entier nous respectait. Mais à présent, nous sommes faibles », lance cet habitant venu rendre hommage au président défunt. Sali Abou Nadir, trente-six ans, enseignant à Naplouse, exprime son amertume : « Nous sommes comme un ballon de foot dans lequel tout le monde tape ».

    Même si le Hamas, mouvement radical, interdit toute commémoration de la mort de Yasser Arafat dans la bande de Gaza, certains de ces responsables lui rendent hommage : « Il croyait à l’option de la résistance comme une des options stratégiques pour permettre au peuple palestinien de recouvrer ses droits », déclare un représentant du Hamas, accusant au passage Mahmoud Abbas, le successeur de Yasser Arafat de ne pas avoir réussi à incarner les rêves de paix d’un Etat palestinien indépendant.

    Des négociations sans résultat concret

    Avec la poursuite des activités de colonisation, la solution fondée sur le principe de deux Etats n'est plus d'actualité. Pour le négociateur en chef palestinien Saeb Erekat, c'est le constat que doit désormais dresser l'Autorité palestinienne, cinq ans après la mort du chef incontesté de la cause palestinienne. Et en décidant de ne pas briguer un second mandat, Mahmoud Abbas n'a fait que constater son incapacité, contrairement à Yasser Arafat, à faire accepter à son peuple des négociations sans résultat concret.

    Depuis la mort du dirigeant historique de l'OLP puis de l'Autorité palestinienne, les habitants de Cisjordanie occupée et de Gaza ont vu s'éloigner la promesse de voir s'établir un Etat palestinien indépendant et viable. Plus grave, la situation économique n'a cessé de se dégrader alors que se poursuivait la confiscation de terres palestiniennes pour la construction d'un mur de séparation ou de nouvelles colonies juives.

    Dépourvu du charisme de son prédécesseur, Mahmoud Abbas a préféré tenter un dernier geste politique. Les Palestiniens espèrent désormais que ce véritable appel de détresse de celui qui reste président de l'Autorité palestinienne sera entendu par le gouvernement israélien, seul en mesure d'offrir une solution crédible pour le règlement de ce conflit israélo palestinien.

    Chronologie et chiffres clés

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.