GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Un sommet sur fond de division

    media Le président russe Dmitri Medvedev serre la main de la ministre des Entreprises et de l'Énergie, Maud Olofsson, à l’aéroport de Stockholm, le 17 novembre 2009. Reuters / Janerik Henriksson

    Le sommet va réunir les 18 et 19 novembre autour d'une même table la Russie et les 27 pays de l'Union européenne à Stockholm puisque la Suède assure la présidence tournante de l'Union. Au menu du sommet : crise du gaz et droits de l'homme. Cela ne va pas contribuer à détendre l'atmosphère.

    Avec notre correspondant à Moscou, Thierry Parisot

    En langage diplomatique, on dit que c'est un sommet de routine et ça signifie qu’on en attend aucun résultat concret. Les relations entre Bruxelles et Moscou ne sont pas bonnes. On ne parle même plus de ce nouvel accord de partenariat que les Russes et les Européens devaient négocier au plus vite, le précédent étant arrivé à échéance, il y a déjà plusieurs années. Pour les optimistes, c'est la preuve qu'on peut vivre sans, pour les autres, c'est bien le signe d'un climat très dégradé.

    La perspective d'une nouvelle crise du gaz n'arrange rien. Vladimir Poutine a déjà prévenu que si l'Ukraine ne payait pas en temps et en heure, il couperait le robinet et les Ukrainiens, en pleine crise économique, ont du mal à régler leurs factures.

    L'Europe pourrait encore une fois devenir l'otage de cette nouvelle guerre russo-ukrainienne.

    Parler du Caucase et du respect des droits de l'homme ne va pas adoucir l'atmosphère et les Suédois ont promis de soulever cette question des meurtres de défenseurs des droits de l'homme qui se sont multipliés ces derniers mois et qui ne sont jamais élucidés. En règle générale, les Européens reçoivent pour seule réponse : taisez-vous, c'est notre affaire. Voilà donc ce qu'on appelle un sommet de routine entre l'Union européenne et la Russie.

    Chronologie et chiffres clés

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.