GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
Dimanche 19 Août
Lundi 20 Août
Aujourd'hui
Mercredi 22 Août
Jeudi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Taïwan annonce la rupture des relations avec le Salvador
    Moyen-Orient

    Des pèlerins victimes de la grippe A (H1-N1)

    media

    Quatre pèlerins sont morts de la grippe A en Arabie saoudite, alors que le point fort du Hadj est annoncé pour le 26 novembre.

    Malgré une campagne de vaccination et des moyens colossaux de prévention, on ne voit pas comment les autorités saoudiennes vont gérer la marée de trois millions de pèlerins durant cinq jours dans ce contexte sanitaire.

     

    Avec notre correspondante à Riyad, Clarence Rodriguez

    Les quatre pèlerins décédés souffraient de problème de santé notamment de cancer et de maladie pulmonaire. Selon le ministère saoudien de la Santé, ces personnes, deux femmes et deux hommes, âgées de 17 à 75 ans n’auraient pas respecté les recommandations de vaccination contre la grippe A (H1-N1) pourtant exigées avant l’arrivée en Arabie saoudite.

    Ces pèlerins d’origines marocaine, soudanaise et indienne avaient économisé toute leur vie pour participer au Hadj, l’un des cinq piliers de l’Islam. Quatre autres pèlerins, contaminés par le virus, se trouvent actuellement hospitalisés dans un état critique, ce qui prouve que les moyens sanitaires, aussi important soient-ils, ne suffiront peut-être pas à filtrer les pèlerins porteurs de la grippe A.

    Un dispositif impressionnant est pourtant mis en place dans les deux villes saintes et des caméras thermique sont installées dans les aéroports et le port de Djeddah. Une armée de médecins, 15 000 précisément, sont mobilisés à Médine et à la Mecque dotées de sept hôpitaux.

    Au dernier recensement, l’Arabie Saoudite fait état de 70 décès et de 7 000 personnes contaminées depuis le début de l’apparition du virus. Des statistiques qui pourraient malheureusement être revues à la hausse car le moment le plus redouté du Hadj est sans aucun doute jeudi 26 novembre prochain : plus de trois millions de pèlerins sont en effet attendus sur le mont Arafat près de la Mecque.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.