GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    L'ampleur du vote suisse contre les minarets surprend

    media Le minaret de la mosquée de Genève. AFP

    57,5% des électeurs suisses ont voté l’interdiction de construction de nouveaux minarets. Pour les commentateurs, le résultat de ce référendum est une «immense surprise». Un message qui semble également destiné à certains pays musulmans où les chrétiens n’ont pas le droit de pratiquer leur religion.
     

     

    Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

    La surprise est immense : contrairement à ce que prévoyaient tous les sondages, le peuple suisse s’est prononcé en faveur d’une interdiction de toute nouvelle construction de minarets.

    Le vote a été acquis à une large majorité de l’ordre de 57%. Les nationalistes, à l’origine du projet, pavoisent tout en cherchant à rassurer : « La liberté religieuse n’est en rien affaiblie. La situation des musulmans de Suisse ne s’en trouvent pas modifiée », affirment-ils à l’unisson.

    Dans les milieux politiques qui s’opposaient au projet, la défaite est cinglante. Ils craignent tous désormais qu’une grave atteinte soit ainsi portée à l’image du pays dans les pays arabes et musulmans.

    Dans les cercles économiques, on redoute des retombées tant sur le plan financier, touristique que commercial.

    Au-delà des motifs religieux, on imagine que les citoyens suisses ont aussi manifesté leur mauvaise humeur face, par exemple, au maintien comme otages en Libye de deux ressortissants helvétiques bloqués depuis 16 mois à Tripoli.

    Et puis, nombre de chrétiens ne voulaient pas se satisfaire d’une situation déséquilibrée : la pratique d’une religion autre que l’islam est contrecarrée, dans les pays du golfe par exemple.

     

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.