GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Janvier
Dimanche 20 Janvier
Lundi 21 Janvier
Mardi 22 Janvier
Aujourd'hui
Jeudi 24 Janvier
Vendredi 25 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Russie: le missile contesté par les Etats-Unis respecte le traité nucléaire INF (armée russe)
    • Erdogan en Russie pour discuter de la Syrie avec Poutine; les deux dirigeants ont convenu de coordonner leurs opérations sur le terrain
    • Canberra s'inquiète de la disparition possible en Chine d'un dissident de nationalité australienne, l'écrivain Yang Hengjun
    • Cable sous-marin rompu: panne gigantesque d'internet à Tonga, pays virtuellement coupé du monde
    • En Thaïlande, le roi Maha Vajiralongkorn signe un décret annonçant la tenue prochaine d'élections législatives
    • Tennis-Open d'Australie: l'Américaine Serena Williams battue en quarts malgré 4 balles de match face à la Tchèque Karolina Pliskova
    Amériques

    Le juge Baltasar Garzon ne lâche pas la famille Pinochet

    media

    Baltasar Garzon, juge de l’Audience nationale espagnole, a décidé de poursuivre la veuve de l’ancien dictateur Augusto Pinochet et trois autres personnes, pour détournement et blanchiment d’argent.

    Avec notre correspondant à Madrid, François Musseau

    C’est Baltasar Garzon qui déjà, en 1998, avait provoqué l’arrestation de l’ancien dictateur chilien alors qu’il se trouvait à Londres. Augusto Pinochet est mort en décembre 2006 alors le magistrat espagnol s’en prend à sa famille, non pour des affaires de torture mais pour avoir détourné et blanchi des sommes d’argent considérables.

    La justice espagnole parle de 77 millions de dollars. C’est cette somme que Baltasar Garzon réclame aujourd’hui à Lucia Iriart, la veuve d'Augusto Pinochet. D’autres personnes sont impliquées : deux anciens responsables de la banque, Banco de Chile, et l’exécuteur testamentaire de l’ancien dictateur. Le pécule, les 77 millions de dollars, doit servir à indemniser les victimes de Pinochet.

    L'affaire n'en restera pas là

    Le juge espagnol a lancé une commission rogatoire au Chili pour interroger la veuve de Pinochet, Lucia Iriart. Il prévoit de se rendre lui-même sur place. Une enquête a déjà été ouverte au Chili sur l’origine de la fortune de l’ancien dictateur après la découverte de centaines de comptes bancaires lui appartenant, mais elle n’a pu encore apporter la preuve du blanchiment d’argent.
     

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.