GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Science

    Pas d'impact négatif du téléphone portable sur la santé

    media Dès l’été 2011, la France devrait donc compter quatre opérateurs. La plupart des grands pays européens en comptent déjà quatre, voire cinq. Reuters/Thomas Mukoya

    Une enquête, parue dans le journal National Cancer Institute, vient d'être publiée sur l'évolution du nombre des tumeurs cérébrales en 1974 et 2003 dans quatre pays nordiques, depuis l'arrivée du téléphone mobile. Les chercheurs se sont intéressés à environ 60 000 personnes de 20 à 79 ans qui étaient atteintes des deux tumeurs principales du cerveau responsables de cancer. Les résultats montrent que la maladie a augmenté lentement mais de manière constante. Une étude plutôt rassurante.

    Cette augmentation régulière des cas avérés de cancers du cerveau tient à plusieurs facteurs :

    - Le premier : l'arrivée des scanners avec des diagnostics plus précis des maladies cérébrales dès les années 1970.

    - Le second : la révolution technologique de pointe quelques années plus tard : l'IRM, l'imagerie par résonnance magnétique nucléaire, a permis d'affiner les examens médicaux.

    - Le troisième élément, tout aussi significatif, correspond à l'allongement de l'espérance de vie dans les pays de l'Europe de l'Ouest. Celle-ci a contribué à une augmentation de tous les cancers confondus.

    Les résultats de l'étude, donc, ne démontre pas de manière significative l'impact négatif du téléphone portable sur la santé. Une bonne nouvelle pour les adultes mais à prendre avec précausion pour les enfants; L'enquête ne s'est pas interessée aux plus jeunes, pour lesquels le ministere français de la Santé a recommandé la plus grande prudence.
     

    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.