GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Chutes de neige en France: 300 000 foyers privés d'électricité dans quatre départements (Enedis)
    • Le président lituanien gracie deux espions russes (officiel)
    • Chili: près de 200 manifestants éborgnés par les forces de l'ordre depuis le début de la crise sociale (INDH)
    • Chili: le Parlement convoque un référendum afin de réviser la Constitution de Pinochet (officiel)
    Afrique

    Pour une «transition de courte durée» en Guinée

    media Un pick-up de la garde présidentielle en patrouille à Conakry, le 13 décembre 2009. AFP / Sia Kambou

    Le groupe de contact international sur la Guinée, réuni dimanche 13 décembre 2009 à Ouagadougou, a pressé les militaires au pouvoir à Conakry d'accepter une « transition de courte durée » pour organiser rapidement des élections, dix jours après la tentative d'assassinat du chef de la junte.

    Il a fallu de longues heures aux membres du groupe international de contact pour aboutir au communiqué final de la réunion. C’était tard dans la nuit de dimanche à lundi, et en l’absence de certains délégués qui avaient déjà pris l’avion.

    Parmi les absents, le ministre nigérien dont le pays préside la CEDEAO et aussi Ibn Chambas, président de la Commission de la CEDEAO, qui avait proposé à l’ouverture de la réunion le déploiement d’une force d’observation pour protéger les civils.

    C’était également le cas du secrétaire général de la Cen-Sad (Communauté des Etats sahélo-sahariens), le Libyen Mohamed al-Madani, qui au cours du huis clos s’en est vivement pris aux Occidentaux qu’il accuse de viser les richesses de la Guinée.

    La réunion que tout le monde disait cruciale, n’a finalement fait que reprendre les recommandations de la dernière réunion d’Abuja : par exemple la mise en place d’une mission internationale d’observation, l’engagement des membres du CNDD (Conseil national pour la démocratie et le développement) de ne pas se présenter aux élections ou encore la mise en place d’une nouvelle autorité consensuelle de transition.

    Consensuelle, le mot est ajouté désormais et on ne parle plus de retrait du CNDD. Un petit bémol, sans doute pour ne pas gêner la médiation en cours du président Compaoré.

    Des Casques blancs pour la Guinée ?

    Des casques blancs en Guinée, la proposition faite ce dimanche par Mohamed Ibn Chambas, le président de la commission de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest) est exceptionnelle à plus d'un titre.

    L'organisation ouest-africaine est toujours intervenue dans les pays en guerre (Libéria, Sierra Leone, Guinée Bissau et Côte d'Ivoire). Dans l'esprit des dirigeants ouest-africains, il est donc clair que la Guinée se trouve déjà dans une situation explosive même si elle n'est pas encore aussi grave qu'une guerre civile.

    Mohamed Ibn Chambas n'a d'ailleurs pas caché son inquiétude. Il semble penser que la junte au pouvoir en Guinée représente encore une menace pour la population et pour toute la sous-région.

    Cependant sa proposition risque de provoquer des débats au sein de la junte. Certes il s'agirait d'une force de protection civile et humanitaire et en aucun cas d'une force destinée à combattre la junte, mais celle-ci risque d'y voir une menace.

    D'ores et déjà certaines voix font vibrer la corde nationaliste pour rejeter toute présence étrangère en Guinée.

    Le général Sékouba Konaté qui assure l'intérim de Dadis Camara a donc sur les bras un premier dossier délicat. S'il ne ramène pas la sécurité et s'il n'est pas capable de calmer les soldats, d'autres voudront s'en charger à sa place.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.