GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Les deux Françaises accusées de trafic de drogue sont arrivées à Paris

    media Sarah Zaknoun (à droite), Céline Faye (à gauche) et Alain Joyandet, devant l'ambassade française de Saint Domingue, le 29 décembre 2009. Reuters

    C’est ce mercredi 30 décembre 2009 que les deux Françaises, arrêtées en République dominicaine pour trafic de drogue fin 2008, sont arrivées à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. Alain Joyandet, le secrétaire d'Etat à la Coopération, est allé les chercher à Saint-Domingue. Un épisode qui met fin à dix-huit mois d’enfer carcéral.

    Les deux jeunes Françaises graciées par le président dominicain Leonel Fernandez retrouvent la liberté. Arrêtées en possession de plusieurs kilos de cocaïne, elles avaient toujours nié le trafic de drogue qui leur était reproché. Pour Céline Faye et Sarah Zaknoun, c'est l'épilogue heureux d'un parcours judiciaire chaotique.

    A l'origine, elles devaient simplement être transférées en France pour y purger la fin de leur peine. Mais en leur accordant la grâce le 24 décembre dernier, le président dominicain Leonel Fernandez a offert un beau cadeau à Céline et Sarah : les deux jeunes femmes originaires de Besançon seront libres à leur arrivée sur le sol français.

    Tout commence par des vacances paradisiaques, une semaine en tête-à-tête pour les deux amies sur l'île d'Hispaniola en juin 2008. Mais aux contrôles douaniers du vol qui doit les ramener en France, les autorités locales trouvent 6 kilos de cocaïne dans leurs bagages. Direction : la prison pour femmes de Santiago, la deuxième plus grande ville de Saint-Domingue où, au total, elles auront passé un an et demi.

    Les deux jeunes femmes ont toujours nié leur participation à un quelconque trafic de drogue, cela n'empêchera pas la justice dominicaine de les condamner à 8 ans de prison, peine dont elles sont aujourd'hui dispensées.

    En attendant, dix-sept autres Français restent incarcérés sur l'île, ils pourraient profiter d'un accord d'extradition entre la France et Saint-Domingue dans les prochains mois.

    Alain Joyandet, secrétaire d'Etat à la Coopération et à la Francophonie

    Nous ne remettons pas en question la justice dominicaine, l'enquête... Cette grâce a été accordée sans contrepartie... simplement la convention de transfèrement sera équitable : des détenus français en République dominicaine rejoindront les prisons françaises et les détenus dominicains rejoindront les prisons dominicaines

    Alain Joyandet, secrétaire d'Etat à la Coopération et à la Francophonie 30/12/2009 - par RFI Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.