GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Les Etats-Unis mettent fin au statut spécial accordé aux Haïtiens (officiel)
    • Argentine: les bruits sous-marins ne viennent pas du San Juan (Marine)
    Amériques

    Fin imminente du procès-fleuve Chevron Texaco

    media

    Le procès fleuve de la compagnie pétrolière est sur le point de se terminer : le Front de défense de l’Amazonie et ses milliers de plaignants ont amené l’entreprise au tribunal. En cause : sa manière d’exploiter des gisements de pétrole dans la forêt équatorienne. Reportage en images.

     

    Pour les écologistes, c´est le procès du siècle. Le Front de défense de l´Amazonie et ses milliers de plaignants accusent l’entreprise Chevron Texaco d´avoir massivement contaminé la forêt équatorienne, essentiellement ses cours d’eau, en y rejetant des produits toxiques et des déchets liés à l’extraction du pétrole. Les habitants de cette zone estiment que cette exploitation sans précaution des hydrocarbures a pollué le milieu et joué un rôle dans l’augmentation des maladies des habitants de la région, notamment les cas de cancers.
    La compagnie nationale Petroecuador, qui était associée à la compagnie américaine dans le consortium autorisé à extraire ces pétrole dans des centaines de puits en Amazonie, est également partie prenante de ce procès.
    Chevron pour sa part pourrait être condamnée à payer près de 20 milliards d´euros de dommages et intérêts. Après 16 ans de rebondissements, le procès fleuve approche de son terme.

     

     

    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.