GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 25 Juillet
Vendredi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    Un conservateur désigné à la tête des Frères musulmans

    media Mohammed Badie lors d'une conférence de presse donnée au Caire, le 16 janvier 2010. Reuters

    Un conservateur, Mohammed Badie, a été désigné à la tête des Frères musulmans égyptiens, principale force d'opposition du pays, a annoncé ce mouvement en proie à de fortes dissensions internes. Officiellement interdit en Egypte, le mouvement des Frères musulmans est relativement toléré dans les faits, bien que ses membres soient régulièrement interpellés.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    Par rapport à ses prédécesseurs, le nouveau guide suprême est jeune. Mohammed Badie, n'est en effet âgé que de 67 ans. Né en 1943 à Mahalla dans le delta du Nil, Mohammed Badie, appartient à ce que l’on qualifie de génération de la révolution de 1952.

    Issu d’une famille de la petite bourgeoisie, Mohammed Badie part au Caire en 1959 pour rejoindre l’école vétérinaire. C’est à l’université du Caire qu’il fait connaissance avec les Frères musulmans. Devenu membre actif de la confrérie, Mohammed Badie est arrêté en août 1965. Comme des dizaines d’autres, il est accusé d’avoir reconstitué un mouvement dissout.

    Le président Gamal Abdel Nasser (1918-1970) qui s’en était pris à ses anciens alliés avait décidé de liquider complètement la confrérie en 1965. Mohammed Badie est condamné à 15 années de prison. Il est toutefois libéré, comme beaucoup de Frères musulmans par le président Anouar el-Sadate qui s’allie avec les Islamistes pour se débarrasser de la gauche.

    Après un séjour au Yémen, Mohammed Badie rentre en Egypte, où il rejoint l’université de Beni Suef en tant que professeur à l’école vétérinaire. Il était le dirigeant de la confrérie en Moyenne Egypte jusqu’à son accession à la charge suprême. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.