GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    A Davos, Bill et Melinda Gates promettent dix milliards de dollars pour vacciner les plus pauvres

    media Bill et Melinda Gates au 10e Forum économique et social de Davos ce 29 janvier 2010. Reuters/Arnd Wiegmann

    Véritables stars à Davos Bill et Melinda Gates ont participé à plusieurs tables rondes pour défendre la solidarité envers les pays du sud. Un sujet leur tient particulièrement cœur, celui de la vaccination. Bill et Melinda ont annoncé que leur fondation allait investir dix milliards de dollars sur les dix prochaines années pour aider la recherche, le développement et la distribution de nouveaux vaccins dans les pays les plus pauvres.

    Avec notre envoyée spéciale, Mounia Daoudi

    Chez les Gates, c’est Melinda qui s’enflamme pour défendre les projets d’aide au développement. « De nouveaux vaccins à destination des pays pauvres sont en train d’arriver sur le marché et nous sommes très enthousiastes à leur sujet, a-t-elle déclaré. Il y a le rotavirus contre les fortes diarrhées qui tuent chaque année un demi-million d’enfants et ce traitement fera la différence ».

    Melinda Gates a également évoqué l’existence d’un nouveau vaccin contre la pneumonie qui tue deux millions d’enfants par an. « Ces vaccins viennent juste d’arriver sur le marché et nous allons en voir les résultats dans les prochaines années », précise-t-elle.

    Son mari, lui, garde la tête sur les épaules. « Notre seul engagement ne sera pas suffisant face à ce qui doit être fait. Nous avons besoin d’une plus grande générosité de la part des gouvernements des pays riches », a-t-il martelé. Pour Bill Gates, cet engagement passe, en outre, par un partenariat public privé ainsi que par l’aide des laboratoires pharmaceutiques. « Nous savons que l’impact sera important et le succès garanti », a-t-il insisté.

    Madame Gates approuve à 100% : « Nous pensons réellement que la vaccination est le grand miracle de notre génération, la façon la plus efficace d’atteindre les gens et de sauver des vies et c’est pour cela que nous faisons cet investissement ». À en croire Bill et Melinda Gates, avec un effort de vaccination accru, huit millions d’enfants pourraient être sauvés d’ici 2020.
     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.