GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Israël répond au rapport Goldstone

    media L'opération Plomb durci a fait 1450 morts palestiniens et 13 côté israélien. C. Monnet/RFI

    Dans un rapport officiel, remis vendredi 29 janvier à l'ONU, l’Etat hébreu s'est défendu d'avoir violé les lois de la guerre il y a un an à Gaza lors de l’opération Plomb durci, et réfute les accusations de la commission d'enquête du juge sud-africain Richard Goldstone. De son côté, l'Autorité palestinienne a remis le même jour à l'ONU un rapport préliminaire sur la façon dont elle prévoit d'enquêter sur la guerre à Gaza.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    C’est la première réaction officielle israélienne au rapport Goldstone même si ce n’est pas à proprement parler une réponse au document de l’ONU mais une lettre adressée au secrétaire général de l’organisation internationale.

    La lettre remise par l’intermédiaire de l’ambassadeur israélien auprès des Nations unies à New York ne fait pas mention de la création d’une commission d’enquête sur le comportement de l’armée lors de l’opération Plomb durci. Elle mentionne le fait que depuis cette campagne militaire quelque 150 enquêtes et vérifications ont été menées, 36 d’entre elles ont donné lieu à des poursuites judiciaires.

    Toujours selon ce document des centaines de témoignages ont été recueillis à la fois auprès de soldats et de Palestiniens impliqués dans des dizaines d’incidents. Des responsables israéliens affirment dans le texte de 46 pages, remis vendredi 29 janvier, pouvoir réfuter, preuves à l’appui, les 32 cas de crimes de guerre évoqués par le rapport Goldstone. Israël souligne l’indépendance et l’impartialité de son système judiciaire et assure que son armée s’est conformée au droit international pendant l’opération Plomb durci.

    Mais la complexité et l’ampleur d’une telle opération entrainent inévitablement des erreurs tragiques et des fautes de jugement qui selon le document peuvent avoir pour conséquence la mort de civils et des dégâts matériels sans que pour autant des violations des lois internationales aient eu lieu.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.