GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Nous souhaitons que les autorités iraniennes se montrent transparentes dans ce dossier et agissent sans délai pour mettre fin à cette situation inacceptable», a déclaré Agnès Von Der Mühll, porte-parole du Quai d'Orsay, lors d'un point de presse électronique ce mercredi après la révélation dans la presse de cette arrestation, survenue en juin dernier. Roland Marchal, chercheur à l'Institut d'études politiques, est un collègue de Fariba Adelkhah, une Franco-Iranienne directrice de recherche au centre de recherches internationales de Sciences Po à Paris. Tous deux devaient se retrouver en Iran et ont été arrêtés au printemps par les Gardiens de la révolution islamique, lesquels évoquent des soupçons d'espionnage.

    Europe

    Bilan contrasté de l’opération antipiraterie Atalante

    media Le commandant de l'opération navale européenne antipiraterie Atalante, Peter Hudson, lors de la conférence de presse qui s’est tenue à Bruxelles, le 2 février 2010. Reuters / Thierry Roge

    Le contre-amiral Peter Hudson, commandant de l'opération navale européenne antipiraterie Atalante, s’est félicité lors d'une conférence de presse tenue le 2 février 2010, du souhait exprimé par la Chine, de jouer un rôle plus important dans la lutte contre la piraterie au large des côtes somaliennes. Peter Hudson a dressé  le bilan de l'opération Atalante. Un bilan quelque peu contrasté.
     

    Avec notre bureau à Bruxelles

    Depuis le lancement de l’opération navale Atalante, l’Union européenne estime avoir engrangé des résultats tangibles, en particulier avec l’absence complète d’attaques sur les bateaux transportant l’aide du Programme alimentaire mondial, c’était la mission première des marins européens. Le bilan d’étape dressé aujourd’hui par le commandant d’Atalante, le contre-amiral Peter Hundson, est contrasté.

    Autant dans le golfe d’Aden les frégates européennes ont un véritable effet dissuasif, autant au large de la Somalie, la zone dans laquelle les pirates agissent est de plus en plus grande. « Mon propre pays, le Royaume-Uni, a mené ses premières patrouilles au large de la Somalie de Zanzibar et d’Oman au milieu du XVIIIe siècle, donc, ce n’est pas nouveau. On peut dire qu’on y est encore. Du coup, est-ce qu’on aura fini dans deux ans, cinq ans, dix ans, ce n’est pas un problème que nous résoudrons en parcourant l’océan Indien à bord de navires de guerre couteux. Ce sera résolu par l’engagement politique à terre avec le gouvernement et les institutions somaliennes. Et c’est cela qui conduira en fin de compte à résoudre la piraterie ».

    Et pour soutenir l’action du gouvernement somalien de transition, l’Union européenne rappelle qu’elle va former sous peu 2 000 soldats et policiers somaliens en Ouganda, l’objectif étant évidemment de permettre au gouvernement de contrôler une portion de plus en plus grande de son territoire, et plus seulement les abords immédiats de Mogadiscio.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.