GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Toyota rappelle 400 000 Prius dans le monde

    media Aux abords d'une usine Toyota au Japon, le 9 février 2010. Reuters/Yuriko Nakao

    Le constructeur automobile ordonne le rappel  de plus de 400 000 voitures hybrides dans le monde et, aux Etats-Unis, de 7 300 berlines du modèle Camry affectées par un défaut dans le système de freinage. C'est un nouveau camouflet pour le géant nippon. 8 millions de véhicules avaient déjà été renvoyés au garage le mois dernier à cause de problèmes d'accélérateur. Et le coup est d'autant plus dur que Toyota fonde de grands espoirs sur la Prius, cette voiture hybride «écologique» qui fonctionne à la fois au carburant et à l'électricité.

    Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

    Toyota rappellera en Europe près de 53 000 Prius hybrides de troisième génération, celles produites depuis mai 2009. Toyota en a vendu plus de 300 000 dans 60 pays.

    Une autre version de la Prius, la PHV, dont la batterie se recharge sur une simple prise de secteur, sera aussi rappelée ainsi que des modèles hybrides de haute gamme Sai et Lexus HS250H.

    Tous ces modèles sont équipés de la même technologie de freinage que la Prius. Les conducteurs peuvent ressentir par temps froid un retard de freinage en raison d’un dysfonctionnement du programme informatique de contrôle du système de freinage antiblocage.

    Le mois dernier, Toyota était contraint de rappeler 8 millions de ses véhicules conventionnels, dont 1,7 million en Europe, en raison d’un système d’accélération défectueux.

    Le titre de Toyota, qui a perdu le cinquième de sa valeur depuis janvier, finit en hausse à la bourse de Tokyo aujourd’hui. Le constructeur prend enfin les mesures qui s’imposent pour rassurer sa clientèle, aux Etats-Unis surtout où les réactions de l’administration Obama et des médias ont été féroces, selon un analyste de la maison de titres Nomura. Et pour cause, les Etats-Unis cèdent aux crispations protectionnistes en cette année d’élection au Congrès.

    Toyota empêtré dans ses pédales

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    C’est un autre coup dur pour le constructeur japonais. A peine vient-il de régler le problème de la pédale d’accélération de 8 millions de ses modèles vendus aux Etats-Unis qu’il doit aujourd’hui annoncer le rappel de quelque 400 000 de ses véhicules hybrides Prius pour freinage défectueux. La Prius est la plus populaire de ses autos propres : elle représente 48% des ventes de ce type de véhicules, dont les 2/3 en Amérique.

    Le magazine Forbes craint que ces difficultés ne réduisent l’engouement des Américains pour les voitures vertes qui ont déjà vu leurs ventes baisser de 8% l’an dernier. GM a renoncé à construire son hybride Malibu.

    Pour ajouter à ses malheurs, Toyota voit les procès s’accumuler : le dernier en date en Californie par un automobiliste qui souhaite organiser un procès collectif réunissant tous les propriétaires mécontents.

    Souhaitant restaurer l’image de sa marque, le président de Toyota, Akio Toyoda, se fend ce matin d’une tribune dans le Washington Post. Il présente ses excuses au public américain, annonce une série de mesures pour éviter une répétition de ces défauts et conclut : « Toyota continuera de construire les véhicules de la plus haute qualité, les plus sûrs et les plus fiables du monde ».
     

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.