GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Juin
Samedi 16 Juin
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: le Parlement sera réuni en Congrès le lundi 9 juillet 2018 (Journal officiel)
    • 2017: record de 68,5 millions de personnes déplacées dans le monde, indique l'ONU
    • Séisme d'Osaka: selon les derniers bilans la puissante secousse a fait quatre morts et plus de 380 blessés, indiquent les autorités
    • Commerce: la Chine dénonce le «chantage» de Donald Trump et menace de représailles
    • Corée du Nord: Kim Jong-un va de nouveau se rendre à Pékin
    Afrique

    Le Rwanda accusé de harceler des opposants

    media Le Rwanda RFI

    A l'approche de l'élection présidentielle au Rwanda, l’organisation Human Rights Watch dénonce les menaces et le harcèlement contre des opposants politiques. L'ONG cite entre autres le parti des Forces démocratiques unifiées (FDU), dont un membre a été arrêté ce week-end à Kigali. La présidente des FDU, agressée la semaine dernière en public, a été convoquée mercredi 10 février par la police rwandaise.

    Victoire Ingabire Umuhoza aura passé pratiquement toute la journée dans les locaux de la direction nationale de la police criminelle de Kigali. Convoquée ce mercredi matin 10 février à 10 heures, l'opposante a dû répondre à certains nombres de questions, comme l'a confirmé le porte-parole de la police.

    Selon Human Rights Watch, la présidente des Forces démocratiques unifiées serait accusée d'idéologie génocidaire, de divisionnisme, et de collaboration avec les FDLR, les extrémistes hutus réfugiés en République démocratique du Congo. Autant de faits répréhensibles selon la loi rwandaise, qui pourraient, s'ils sont avérés, conduire la candidate à l'élection présidentielle tout droit derrière les barreaux.

    Mais pour l'heure, Madame Ingabire n'est pas inculpée et elle a pu rentrer librement chez elle. Reste que depuis son arrivée au Rwanda à la mi-janvier, la présidente des FDU, multiplie les ennuis : campagne virulente contre elle dans les médias, agression début février, enfin arrestation de l'un de ses collaborateurs accusé de génocide. Tout cela alors que son parti n'a toujours pas été officiellement agréé.

    Dans un communiqué publié mercredi 10 février, l'ONG Human Rights Watch dénonce les menaces et le harcèlement dont sont victimes des membres des partis d'opposition à l'approche de la présidentielle. L'ONG exhorte le gouvernement rwandais à plus d'ouverture politique.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.