GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Juillet
Jeudi 21 Juillet
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Le silence de Lula sur les droits de l'homme à Cuba

    media

    En tournée en Amérique centrale, Lula était cette semaine à Cuba pour y rencontrer les deux frères Castro. Mais son silence sur les droits de l'homme dans l'île fait l'objet de commentaires et de critiques acerbes qui trouvent de larges échos ces jours-ci dans la presse brésilienne, et même espagnole.

    Avec notre correspondante à Brasilia, Annie Gasnier

    La quatrième et dernière visite officielle de Lula à Cuba en tant que chef d´Etat a coïncidé avec le décès d´Orlando Zapata (prisonnier politique décédé mardi dernier après avoir refusé pendant deux mois et demi de s'alimenter.) Le président du Brésil a déclaré à La Havane « regretter cette disparition », mais en critiquant la grève de la faim, une pratique à laquelle il dit s'opposer.

    Lula a aussi affirmé n'avoir reçu aucune lettre ni aucune demande formelle d'entrevue des dissidents, quand les opposants au régime des frères Castro disaient le contraire. Lors de ses précédents voyages, Lula n'a jamais eu de contacts avec les dissidents cubains.

    L'opposant chrétien Oswaldo Paya déplore dans un quotidien brésilien, « le manque de solidarité de Lula », l'accusant même d'être complice des violations des droits de l'homme à Cuba. Un éditorial du journal espagnol El Pais, qui avait désigné « Lula homme de l'année 2009 », condamne l'attitude du président du Brésil. Le journal La Folha de Sao Paulo critique une position « ingénue et incohérente », alors que O Globo reproche au chef d´Etat d'être un allié intransigeant des Castro, qui devrait laisser l'idéologie hors de la diplomatie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.