GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
Aujourd'hui
Mardi 30 Août
Mercredi 31 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    Somalie: les islamistes shebab interdisent l'aide alimentaire du PAM

    media

    Les islamistes shebab maintiennent la pression en Somalie. Alors que le Programme alimentaire mondial a déjà suspendu le mois dernier ses activités dans les zones sous leur contrôle, les shebab annoncent, dimanche 28 février, qu'ils interdisent au PAM de distribuer de l'aide dans tout le pays.

    Les shebab somaliens accusent le PAM de tous les maux.

    A les écouter, l'agence de l'Onu pour l'aide alimentaire distribuerait son aide sur des bases politiques. Elle fournirait des aliments périmés aux populations, et elle nuirait aux agriculteurs locaux qui se plaindraient de ne pouvoir écouler leur production à un bon prix à cause des distributions de nourriture opérées par le PAM.

    D'où ce communiqué ce dimanche 28 février. Ils interdisent toutes les activités de l'agence dans le pays.

    Dans les faits, cela ne devrait pas changer grand-chose. Le mois dernier, à cause des menaces et des attaques que subissait son personnel, le Programme alimentaire mondial a déjà cessé de travailler dans les zones du sud et du centre de la Somalie contrôlées par les miliciens islamistes.

    Avec une centaine d'employés, le PAM continue aujourd'hui de distribuer de la nourriture à l'extérieur de ces zones, à Mogadiscio, Afgoye, dans le centre et le nord du pays.

    D'après un porte-parole, 900 000 civils en bénéficient. C'est sans doute bien moins qu'il en faudrait. Selon l'agence onusienne, le pays a connu en août dernier sa pire crise humanitaire depuis la famine de 1991-1992, et quelque 3,5 millions de personnes auraient besoin d'aide extérieure.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.