GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Septembre
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Afrique

    Une tête géante du pharaon Amenhotep III découverte à Louxor

    media

    Une tête géante en granit rouge du pharaon Amenhotep III a été découverte sur le site de son temple funéraire à Louxor, a annoncé dimanche 28 février le ministère égyptien de la Culture. Vieille de 3 000 ans mais toujours intacte, la tête fait 2,5 mètres de haut.
     

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    A l’un des plus grands bâtisseurs de l’Egypte ancienne, une des plus grandes statues. La tête géante en granit d’Amenhotep III vient s'ajouter au corps trouvé depuis des années. Il ne reste plus que la barbe de cérémonie du pharaon pour compléter la statue de celui sous qui l’Egypte a atteint son apogée en tant qu’empire, de la Syrie au nord à la Nubie au sud.

    Un âge d’or qui a duré une quarantaine d’années et où le père d’Akhenaton et grand père de Toutankhamon a multiplié les grands travaux. Son temple mortuaire, situé sur la rive ouest du Nil face à Louxor, était un des plus imposants de l’Antiquité. Son entrée était marquée par les deux colosses de Memnon. Une crue exceptionnelle aurait détruit le temple, ne laissant que les colosses.

    Mais les fouilles de la mission égypto-européenne, dirigée depuis des années par l’archéologue Hourig Sourouzian, permettent de progressivement mettre au jour les trésors enterrés par les alluvions.

    L’année dernière, la mission avait découvert deux autres statues d’Amenhotep en granit noir. On est encore loin d’une restauration du temple mythique. Mais l’archéologie est un patient travail de fourmi.

    - 9ème pharaon de la XVIIIe dynastie (période du Nouvel Empire).
    - Les dates de son règne qui se situerait autour de 1387/1391 à 1348/1352 avant Jésus-Christ ne font pas l'unanimité chez les égyptologues. Certains pensent à une co-régence avec son fils Amenhotep IV ( Akenaton) à la fin de sa vie.

    Pour en savoir plus :

    Consulter le site du CNRS/ Nicolas Grimal, La mission permanente de Karnak

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.