GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
Aujourd'hui
Mardi 27 Août
Mercredi 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le gouvernement est enfin là. Le président de la République, chef de l'État, a enfin signé l'ordonnance. Donc aujourd'hui, le gouvernement ayant été constitué, on se mettra bientôt au travail», a déclaré à la presse le Premier ministre Sylvestre Ilunga, lui-même nommé le 20 mai 2019.

    Afrique

    Les Nigérians s'interrogent sur le retour du président Yar'Adua

    media Une ambulance attendait Umaru Yar'Adua, à l'aéroport international de Nnamdi Azikiwe, à Abuja, le 24 février 2010. Reuters/Afolabi Sotunde

    Le pays désespère de voir un jour son président. Presqu'une semaine après son retour au pays, -il est rentré dans la nuit de mardi 23 février à mercredi 24 février à Abuja, la capitale fédérale-, Umaru Yar’Adua demeure un chef de l'Etat fantôme. Toujours aucune apparition publique et encore moins d’information sur son état de santé réel. Même la classe politique déclare ne rien savoir. Le feuilleton mystérieux continue avec les rumeurs qui l'accompagnent. Mort ou vivant ? L’ensemble des Nigérians en ont assez et veulent connaître la vérité.

    Pas d’image, pas de déclaration et aucune information sur l’état de santé du président. Voilà bientôt une semaine que l’ensemble de la presse nigériane en fait sa une. Pour enfoncer le clou, l’offensif quotidien Next s’est d’ailleurs paré d’une vignette rouge sur laquelle apparaît le regard d’Umaru Yar’Adua et le décompte des jours depuis lesquels il aurait dû être vu.

    L’Etat de santé du président est tellement tenu secret par son entourage proche que même la ministre de l’Information, Dora Akunyili, a reconnu, ce dimanche, dans les colonnes du quotidien This Day «ne pas connaître la vérité». Il y a trois rumeurs, a-t-elle avoué. En substance, un groupe dit que Yar’Adua n’est jamais revenu, un autre estime qu’il est dans une ambulance, d’autres assurent qu’il aurait été transféré au palais présidentiel.

    Quoi qu’il en soit, les Nigérians sont las du feuilleton. «On dit maintenant qu’il a des problèmes de peau, c’est pour ça qu’on l’a pas vu. On veut savoir la vérité, c’est tout», s’insurge Abou, un commerçant.

    « Patience, rétorque un politologue nigérian, proche du camp présidentiel. Les gens sont inquiets, c’est normal de vouloir savoir, mais attendons que les experts fassent le point. La situation sera claire pour tout le monde, mercredi », a-t-il indiqué à RFI.

    Selon plusieurs sources, il est effectivement prévu que lors du prochain conseil des ministres, la délégation envoyée au chevet de Yar’Adua la semaine dernière, à Djeddah, fasse enfin le point sur l’état de santé réel du président.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.