GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Arrestation de neuf personnes soupçonnées de crime de guerre au Kosovo

    media Agim Ceku, ancien Premier ministre du Kosovo. AFP/Dimitar Dilkoff

    Neuf personnes ont été arrêtées ce 13 mars 2010 en Serbie. Elles sont accusées d’avoir massacré plus de 200 civils albanais du Kosovo dans la région de Pec. Les suspects appartenaient à des unités paramilitaires serbes ou étaient des réservistes de la police.

    Avec notre correspondant à Belgrade, Laurent Rouy

    L’arrestation a été menée à la demande du procureur du tribunal serbe pour les crimes de guerre. L’opération est toujours en cours, et ni les noms des suspects ni les lieux ou ils ont été appréhendés, n’ont été communiqués.

    Les neuf personnes qui doivent être entendues ce matin par la justice, sont accusées du massacre de civils albanais du Kosovo le 14 mai 1999 dans la région de Pec. Ce jour là, plusieurs villages avaient été détruits et plusieurs groupes d’hommes, dont quarante-quatre d’entre eux issus du village de Touchka, avaient été exécutés.

    Le village était le fief de Agim Ceku, ancien commandant de la guérilla albanaise, devenu plus tard Premier ministre.Ceku avait perdu son père et son frère dans le massacre.

    L’opération de police de cette nuit est une surprise. L’enquête avait été tenue secrète
    par le procureur. Le tribunal pour crime de guerre de Belgrade arrête et juge régulièrement des Serbes accusés de crimes pour de guerres pour l'ex-Yougoslavie. Il est indépendant du Tribunal pénal international de la Haye.

    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.