GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Dictature argentine: la CEDH rejette la demande de suspension de l'extradition de Sandoval (Cour)
    • Afghanistan: 10 morts dans l'explosion d'une bombe (police)
    • Réforme des retraites: l'«âge d'équilibre» à 64 ans sera bien dans la loi cadre, assure Stanislas Guerini (LaREM)
    • Est de l'Allemagne: un mort et de nombreux blessés dans l'explosion d'un immeuble à Blankenburg
    • France: un homme menaçant des policiers avec une arme blanche a été tué à la Défense (préfecture de police)
    • Angela Merkel promet un «partenariat étroit» à Boris Johnson après sa victoire aux législatives britanniques
    • Victoire de Boris Johnson: à Moscou, on doute d'une amélioration des relations russo-britanniques
    • Italie: le cannabis light (moins de 0,5% de THC) légalisé par le Parlement
    • L'Union européenne se déclare «prête» à négocier la future relation avec le Royaume-Uni (Michel)
    • Intempéries en France: environ 220 000 foyers privés d'électricité, indique Enedis
    Tirailleurs

    Le général Louis Faidherbe (1818 - 1889)

    media

    Après de brillantes études qui l’amènent à Polytechnique, Louis Léon César Faidherbe opte pour le génie militaire et part en Algérie en 1843. Au cours de ce séjour de trois ans, il apprécie l’œuvre du gouverneur-général Bugeaud et observe attentivement le monde musulman.

    En 1852, il est envoyé au Sénégal. Pendant deux ans, il s’efforce de comprendre le pays ; il s’initie aux mœurs des populations, s’informe des problèmes en suspens, étudie l’œuvre de ses devanciers.

    En 1854, à 36 ans, il prend le gouvernement du Sénégal en tant que chef de bataillon.

    En dix ans, avec peu de moyens, il donne un certain essor économique au pays. Comme tous les grands coloniaux, Faidherbe a su mesurer l’importance primordiale du facteur humain. Son œuvre s’exerce à la fois dans le domaine militaire, social et économique.
    Il quitte le Sénégal en 1865 pour raison de santé, sans jamais abandonner le pays à qui il s’est tant donné.

    Commandant l’armée du Nord en 1870, il gagne les batailles de Pont-Noyelle et de Bapaume.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.