GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Crise sociale au Chili : le président Piñera condamne les violences policières
    • Hong Kong: grand incendie à l'entrée du campus où se trouvent les manifestants (AFP)
    • Foot/Euro-2020: les Bleus, vainqueurs en Albanie (2-0), terminent en tête de leur groupe
    Afrique

    Le médiateur Kofi Annan au Kenya pour évaluer l'avancée des réformes

    media Kofi Annan, l'ancien secrétaire général de l'ONU, se rend à Nairobi pour faire un bilan des réformes engagées par le gouvernement de coalition. (Photo : Reuters)

    L’ancien secrétaire général de l’ONU et médiateur dans la crise kényane arrive à Nairobi pour faire un bilan des réformes engagées par le gouvernement de coalition. Si l’une des priorités pour régler la crise kenyanne - établir une nouvelle Constitution  - est en bonne voie, les autres réformes - la terre, la commission vérité et réconciliation et la réforme de la police - sont, quant à elles, loin derrière. Kofi Annan, qui se rend pour la troisième fois au Kenya, va rester plusieurs jours et rencontrer le président, le Premier ministre, et d’autres membres du gouvernement kényan.

    Selon la société civile, la pression seulement diplomatique aura du mal à vraiment fonctionner, sachant que d’ici la fin de l’année, si les réformes ne sont pas vraiment engagées, la perspective des élections fera tout oublier. C'est l'avis entre autres, de Ndungu Wanaina, directeur du Centre international sur la politique et les conflits, qui a suivi de près les négociations de 2008 et participé au rapport du juge Waki sur les violences post-électorales.

    Il estime que l’ancien secrétaire général devrait changer de stratégie pour exercer une véritable pression sur les politiciens kényans, qui ne semblent guère l’écouter : « Ils le traitent avec beaucoup de mépris. Pour eux, le problème était les violences. Et finalement la médiation leur a donné ce pourquoi ils se battaient, et ce qu’ils souhaitaient avant tout, le pouvoir. Il ne s’agit pas pour eux d’établir un vrai système démocratique, ou le futur du pays. Non, il s’agit de se frayer une position avantageuse en tant que membre du Parlement pour les prochaines élections. La diplomatie est nécessaire, mais la diplomatie doit venir avec des sanctions plus dures. »

    L’arrivée de Kofi Annan intervient alors que le débat sur le projet de Constitution atteint une impasse entre les deux camps du gouvernement de coalition. C’est pourtant la seule réforme de taille qui suivait son cours à peu près dans les temps.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.