GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    La Chine relativise la portée politique de la décision de Google

    media Un homme dépose des fleurs sur le logo de Google dans son quartier général à Beijing, le 23 mars 2010. ©Reuters

    Le géant américain Google a annoncé lundi 22 mars 2010 la fermeture de son moteur de recherche chinois pour mettre fin à la censure du régime. Les internautes qui utilisent Google sont désormais déroutés vers le serveur hongkongais. Une décision radicale que la Chine essaie de ne pas transformer en crise diplomatique avec les Etats-Unis.

     Avec notre correspondant à Pékin, Joris Zylberman 

    Une condamnation mais pas trop de tapage. Face à la décision de Google, le gouvernement de Pékin veut garder la face, sans augmenter les tensions avec les Etats-Unis.

    Selon le ministère chinois des Affaires étrangères, il s’agit là d’un cas commercial, sans répercussion sur les relations sino-américaines. D’ailleurs le marché chinois est totalement ouvert, a-t-il ajouté.

    La Chine reproche seulement à Google de ne pas avoir respecté ses engagements, à savoir, obéir à la loi chinoise qui impose la censure.

    Officiellement, on en reste là. La colère nationaliste est laissée aux internautes chinois radicaux qui, eux, crient au complot de l’Amérique.

    Côté Google-Chine c’est aussi très tempéré. On ne dramatise pas plus que cela. Nous travaillons comme d’habitude, a fait savoir la branche pékinoise du géant américain de l’Internet. Pas de licenciements prévus, donc, ni de transfert de l’équipe vers Hong-Kong, où le site local de Google sera désormais le serveur de référence pour la version chinoise du moteur de recherche.

    L’ancienne colonie britannique sert donc ici de voie de contournement de la loi de Pékin. La question est donc de savoir combien de temps encore les dirigeants chinois continueront-t-ils d’avaler la couleuvre.

    Un impact symbolique fort

    Comme prévu Google a mis sa menace à exécution. La firme américaine a délocalisé son moteur de recherche chinois vers Hong-Kong. L’impact symbolique est fort. Quelles conséquences pour l’internaute chinois ? Pourra-t-il faire ses recherches sans craindre la censure ?

    Récemment, le géant du net a accusé la Chine d’avoir piraté ses serveurs pour traquer les dissidents chinois et a annoncé ne plus vouloir exercer de censure sur le moteur chinois qui l’obligeait notamment à filtrer les contenus pornographiques et politiques à la source.

    La nouvelle version hongkongaise du moteur de recherche est sans filtre. On pourrait croire que les internautes chinois peuvent désormais surfer en toute transparence. Et bien non. Pékin, avec sa muraille électronique, bloque tout trafic en direction de la nouvelle version du site de Google ainsi que de nombreux sites étrangers comme Facebook ou Twitter.

    Ce que révèle surtout cette histoire, c’est que le système de contrôle chinois est très efficace et qu’il sera très difficile de faire plier les autorités de Pékin. Google est toujours en Chine avec ses laboratoires de recherche et ses agences commerciales qui fonctionnent apparemment normalement.

     

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.