GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    La présidente des Forces démocratiques unifiées interdite de sortie du territoire rwandais

    media Victoire Umuhoza Ingabire, présidente des Forces Démocratiques Unifiées (FDU) au Rwanda home.planet.nl

    Victoire Ingabire, candidate à l’élection présidentielle au Rwanda, prévue au mois d’août 2010, rentrée au pays en début d’année, a été brièvement interpellée au soir du 23 mars à l'aéroport de Kigali. Elle s'apprêtait à prendre l'avion pour les pays-Bas. L’opposante, qui s’est vue signifier une interdiction de sortie du territoire, dénonce le harcèlement dont est victime l'opposition. Elle est convoquée par la police ce 24 mars.

    Victoire Ingabire ne comprend pourquoi les autorités rwandaises l'ont empêchée de prendre l'avion à destination des Pays-Bas où elle comptait se reposer quelques semaines. Interceptée par les services de sécurité, le 23 mars vers 19 heures à l'aéroport international de Kigali, la présidente des Forces démocratiques unifiées s'est vu remettre une convocation. Elle doit se présenter à la direction de la police criminelle ce 24 mars pour un nouvel interrogatoire. Ce sera le quatrième.

    Une enquête est en cours. L'opposante serait accusée d'idéologie génocidaire, de divisionnisme et de collaboration avec les FDLR, ces extrémistes hutus réfugiés en RDC. Autant de faits répréhensibles selon la loi rwandaise, qui peuvent, s'ils sont avérés, conduire Victoire Ingabire pour de longs mois derrière les barreaux.

    « Je ne peux pas continuer mon voyage… Je suis interdite de sortie du territoire, oui… Ils sont en train de tout faire pour empêcher l’opposition de participer aux élections. Je pense que c’est pour cette raison que j’ai été trois fois à la police… J’ai été accusée... d’idéologie génocidaire, mais jamais, ils ne m’ont dit que je n’avais pas le droit de sortir du pays, jamais ils ne m’ont dit que je ne pouvais pas exercer mes activités politiques… C’est cela qui est bizarre…

    «Quand je suis arrivée à l'aéroport, j'ai été arrêtée par la police...»

    Victoire Ingabire, présidente des Forces démocratiques unifiées du Rwanda, et candidate à l’élection présidentielle d'août 2010

    24/03/2010 - par Catherine Ninin Écouter

    Les ennuis de la candidate à l'élection présidentielle ont commencé dès son retour au Rwanda à la mi-janvier. Tout est parti de propos tenus par l'opposante rwandaise devant un mémorial du génocide, des propos jugés très sévèrement par Kigali. Depuis, les ennuis se sont multipliés jusqu'à l'arrestation d'un de ces collaborateurs. Son parti n'a toujours pas reçu l'agréement des autorités rwandaises et Victoire Ingabire n'a de cesse de dénoncer les menaces et le harcèlement dont elle serait victime ainsi que d'autres dirigeants de l'opposition.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.