GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 27 Avril
Jeudi 28 Avril
Vendredi 29 Avril
Samedi 30 Avril
Aujourd'hui
Lundi 2 Mai
Mardi 3 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Comores: la justice ordonne la réorganisation de la présidentielle dans 13 localités
    Afrique

    Alstom propose une solution au problème énergétique de la Côte d’Ivoire

    media

    Une mission d’une trentaine de chefs d’entreprises du Medef, le Mouvement des entreprises de France, le patronat français, est en visite en Côte d’Ivoire. Le pays a connu plusieurs délestages électriques cette année. Dans la délégation du Medef, le représentant du groupe français Alstom, qui fournit les turbines de la centrale thermique d’Azito et du barrage de Buyo. Pascal Drouhaud est venu proposer une solution au problème énergétique de la Côte d’Ivoire : le «cycle combiné».

    Une turbine à gaz produisant directement de l’électricité mais aussi de la vapeur récupérée par une seconde turbine, c’est le «cycle combiné». Une centrale électrique de ce type coute au bas mot 150 millions d’euros, soit une bonne centaine de milliards de francs CFA. Mais l’investissement pourrait être financé à plus d’un tiers par le fournisseur du Nord suivant le principe écologique du pollueur payeur, car il est éligible aux procédures de crédits carbone.

    Cette technologie pourrait en tout cas, permettre d’augmenter la capacité de production d’électricité de la Côte d’Ivoire qui en a bien besoin.

    Pascal Drouhaud, directeur d’Alstom : « A Buyo, il y a un barrage. Le système est installé depuis 1979. Il s’agit de le réhabiliter, de le mettre à niveau, et d’augmenter le rendement. Nous avons également réfléchi à la possibilité de contribuer à la réhabilitation de la centrale d’Azito, et peut-être, pourrions-nous réfléchir à une optimisation du rendement. La solution, nous pouvons la proposer. Il s’agit donc du 'cycle combiné' ». 

     En attendant, la Côte d’Ivoire va se doter de solutions d’urgence pour en finir avec les délestages. Le groupe écossais Aggreko va ainsi installer une centaine de générateurs à gaz près du port d’Abidjan. Les premiers modules de ces supers groupes électrogènes sont attendus en fin de semaine.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.